Le verdict de la Cour Suprême…Karim Wade face à son destin : La prison ou la Présidence….

La Chambre criminelle de la Cour suprême doit se prononcer ce jeudi sur les sept recours déposés par Karim Wade et ses codétenus condamnés par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI).
Les chances pour le candidat du PDS à la prochaine élection présidentielle de recouvrer la liberté sont minces. Déjà lors de l’audience du 6 août dernier, l’avocat général avait demandé à la Cour de déclarer irrecevable la plupart des pourvois déposés par les avocats de Karim Wade. Selon lui, ces recours sont mal fondés et ne respectent pas la loi. Même si l’avocat général a demandé la restitution du 1/5 des biens de Karim Wade et de ses codétenus conformément aux dispositions du Code pénal ainsi que la levée du séquestre sur toutes les sociétés incriminées, la peine de 6 ans infligée au fils de l’ancien président de la République devrait être maintenue.
Ce qui veut dire que l’Etat du Sénégal reconnaît l’enrichissement illicite de Karim Wade malgré l’absence de preuves. Toutes les commissions rogatoires menées par la CREI n’ont rien apporté et les biens supposés appartenir à Karim Wade sont inexistants. Les comptes bancaires de Monaco et du Luxembourg n’ont pas prouvé que l’accusé Karim Wade avait amassé des milliards…Et parlant de milliards, le compte bancaire contenant les 47 milliards supposés appartenir à Karim Wade est une pure invention.
Mais selon plusieurs observateurs politique, cette audience de jeudi qui sera présidée par le Premier président de la Cour suprême, Mamadou Badio Camara va suivre le réquisitoire de l’avocat général…
Le verdict sera confirmé et Karim restera en prison jusqu’en 2019 avec une amende de 138 milliards sur le dos.
Les libéraux et les Karimistes mobilisés vont-ils ruer dans les brancards contre le verdict de la Cour Suprême ?
La suite dans les prochaines heures…
Penda Sow pour xibaaru.com