Le trio fétiche de Macky pour gagner les élections en 2017…Marème Faye, Youssou Ndour et…

Macky Sall sait que pour gagner les élections au Sénégal, il faut s’y mettre très tôt. Et il a bien pris les devants depuis 2012.
Le président Macky Sall ne compte pas sur l’APR, sa formation politique car il sait qu’elle n’a pas aussi l’envergure des machines électorales du PDS ou du PS des années 90. L’APR est une coquille vide à la merci de tout le monde. Des criards comme Moustapha Cissé Lô, Abdou Latif Coulibaly, Hameth Suzanne Camara et Seydou Guèye ne représentent rien. Et Macky lui-même ne sait pas sur qui compter à L’APR pour gagner les élections. Macky compte sur trois piliers essentiels pour gagner la présidentielle : sa famille, Youssou Ndour et Marème Faye.
Sa famille
Les poids électoraux que comptent l’APR viennent exclusivement de la famille de Macky Sall.
Le maire de la ville de Guédiawaye est son frère Aliou Sall. Et Guédiawaye pèse beaucoup dans l’électorat de Dakar. Tout comme le maire de la ville de Pikine, Abdoulaye Thimbo qui est son oncle. Il y a aussi le maire de la ville de Saint-Louis, Mansour Faye qui est son beauf. Un aperçu de l’importance de la famille dans la maîtrise de l’électorat et ce n’est pas tout puisque l’une des composantes majeures de ce volet est basé sur Anta Sarr Diacko, La déléguée générale à la protection sociale et à la solidarité nationale et son Programme national des bourses de sécurité familiale (Pnbsf) qui ont un fichier numérique comportant plus de 400.000 familles inscrites. Quand on dit numérique cela veut tout dire…Toutes les informations sur ces familles sont les mêmes que celles contenues dans les cartes d’identité et les cartes électorales…Et c’est là ou peut se situer la fraude…Réfléchissez un tout petit peu…
Youssou Ndour
C’est l’une des pièces maîtresse de l’arsenal électoral de Macky Sall. Personne ne sait ce que Macky Sall a fait boire à Youssou Ndour pour qu’il soit aussi soumis. Beaucoup de milliards disent certains et d’autres parlent de dettes bancaires payées. Et les plus mauvaises langues parlent de fraudes fiscales couvertes…Rappelez-vous les fraudes fiscales avec les comptes en Suisse de plusieurs dignitaires sénégalais.
Et Youssou est en campagne perpétuelle. Dans tous ses concerts, il parle de Macky. A la soirée des lutteurs, lors des vacances citoyennes, et même pendant ses déplacements personnels comme à Paris lors de l’université d’été du MEDEF qui est le patronat français. Partout où Youssou se trouve, il parle de Macky et ceci peut constituer une force importante pour le candidat Macky Sall. Rappelez-vous comment Youssou a utilisé lors de l’élection présidentielle de 2012, le bulletin de vote d’Abdoulaye Wade comme un passe-droit à son concert de Bercy…Et ça, ça vraiment marché en France…
Marème Faye
Regardez Marème Faye comme l’épouse de Macky Sall…Mais cette femme est très forte. Ceux qui connaissent Maremme savent que c’est une battante. Elle n’a pas eu les diplômes d’Aminata Niane pou d’Eva Marie Coll Seck mais elle a la bravoure d’Aline Sitoé Diatta. Marème Faye peut se tuer pour la cause « Macky Sall ». Ceux qui l’ont connu entre 2004 et 2007 savent que si Macky n’a pas failli c’est en partie grâce à Maremme Faye. Tout homme aimerait avoir une femme de sa trempe. Et c’est à juste raison que Macky est devenu président de la République. Mais ce que les gens ne savent pas c’est qu’elle a une capacité de mobilisation extraordinaire à Saint-Louis, Fatick et surtout à Dakar. Cette femme mobilise mieux que la vieille Marième Badiane (Sacré-Cœur) qui se dit présidente des femmes de l’APR et de Benno Bokk Yaakar. Et La femme de Macky fait même mieux que les hommes Mahmout Saleh (nulle part), Abdourahmane Ndiaye (Parcelles Assainies), Sana Camara (Paris puis nulle part), Pape Maël Thiam (nulle part), Moustapha Cissé Lô (Touba) et même le PM « Boun Moun Doul » qui n’a aucune base politique et qui ne fait pas de politique.
Et c’est sur cette femme que Macky compte plus que tout autre militant de l’APR. Cette femme, c’est son poumon qui peut lui permettre d’aller très loin.
Mobel Sirah Ba pour xibaaru.com

2 Comments

  1. Entre deux avions, Me François Meyer jongle avec des dossiers pesant plusieurs milliards de dollars. L’avocat français représente l’Etat du Sénégal et du Mali dans les négociations concernant la réfection du chemin de fer qui doit relier les deux capitales. Mille trois cents kilomètres de voies ferrées et trois milliards de dollars d’investissements ! Un dossier sensible piloté depuis trois ans par son cabinet installé boulevard Saint-Germain à Paris.

    « Mon travail consiste aussi bien à conseiller les Etats africains qu’à trouver les bons interlocuteurs, que ce soit l’Exim bank, la banque chinoise d’import-export, pour le financement, que China Railway pour la construction. Nous organisons les rencontres entre les différentes parties, les négociations, la rédaction des contrats et nous nous appuyons pour cela sur les techniciens des deux pays », explique François Meyer.

    Ces contrats sont avant tout politiques. « C’est le président du Sénégal lui-même qui a souhaité travailler avec une entreprise chinoise. Il en a fait part au président chinois lors de sa visite à Pékin. Lorsqu’il y a une volonté politique, tout va très vite », assure encore Me Meyer.

    image: http://s1.lemde.fr/image/2015/06/29/768×0/4664131_7_cade_me-gregory-louvel-a-pekin_184689f5616eef623d6ad25431bb313c.jpg

    Me Grégory Louvel à Pékin. Crédits : Sébastien Le Belzic

    Pourquoi alors faire appel à un avocat français ? D’abord il y a la question de la langue, le français et l’anglais s’imposent dans les négociations. Ensuite le droit français est identique à celui en vigueur en Afrique francophone, et il ressemble beaucoup au droit chinois. « La Chine nous comprend très bien et beaucoup de techniciens chinois ont fait leurs études en France, à l’école Centrale ou à Polytechnique », note l’avocat parisien.

    En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/afrique/article/2015/06/29/des-avocats-francais-derriere-les-contrats-de-la-chinafrique_4664133_3212.html#SAtle0pXJPVvm5AX.99

  2. L’histoire de YOU et Macky-drianké c’est comme l’histoire d’une prostituée qui, comme vous le savez à force de passer d’un homme à un autre finit par ne plus prendre gout MAIS si comme par miracle elle tombe sur un client bien doté et expert en la matière elle accepte de lui donner des séances gratuites se faisant ainsi plaisir l’un et l’autre.
    You n’aime que l’argent et toute sa vie se résume à cela et tous les moyens sont bons pour y arriver et Macky-drianké-fondé LA pauvre ne veut que son deuxième mandat alors le compte est bon : Macky donne de l’argent( l’argent du peuple) à Youssou Ndour et You devient son OBJET.
    Ainsi, ils se cherchent, ils se chantent, ils s’embrassent et YOU devient le gardien du temple….

Les commentaires sont fermés.