Le procureur va-t-il arrêter le DG du COUD ?…Une grosse affaire qui secoue le Palais

Hier, la présidente de L’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac), Mme Nafi Ngom Kéita était face à la journaliste Ndèye Fatou Ndiaye sur le plateau de Walf…Et sur ce plateau, elle a réaffirmé la culpabilité du DG du COUD (centre des œuvres universitaires de Dakar), et qu’elle détiendrait des preuves irréfutables contre ce DG…

Voici les accusations de la présidente de l’OFNAC : « l’Ofnac dispose de preuves solides contre le directeur Hann qui a vigoureusement contesté le rapport… il peut dire ce qu’il veut, ce qu’il fait est inacceptable. Il a refusé de déférer à sa deuxième convocation, après avoir été entendu sur procès-verbal. Son dossier, comme 8 autres, sont entre les mains du Procureur, à qui j’ai d’ailleurs rendu une visite de courtoisie. La suite judiciaire dépend de lui. »

Et la présidente de l’OFNAC a toutes les raisons pour saisir le procureur de la République. Selon le décret signé par le président de la République, « L’Ofnac a été créée pour prévenir contre tout type de corruption dans les administrations, mais aussi de la part de responsables politiques. L’Ofnac peut mener des investigations et s’autosaisir en cas d’infraction. »

Et c’est dans ce sens qu’elle a saisi le procureur Bassirou Faye…

Mais ce dernier va-t-il s’autosaisir ?

Et pourtant le Serigne Bassirou Guèye a confirmé le dépôt des dossiers ce week-end lors d’un panel sur médias et justice. Il a déclaré que « l’Ofnac fait son travail d’enquête librement ». « J’ai reçu quelques bribes du rapport dont celui du Coud qui en fait partie » a déclaré le procureur de la République

Depuis que Macky a créé Office national de Lutte contre la Fraude et la Corruption (OFNAC) par la loi N° 2012-30 du 28 décembre 2012, aucun dossier sérieux de corruption impliquant des personnalités politiques proches de Macky Sall, n’a été pris en compte par le procureur de la République…

Penda Sow pour xibaaru.com