Le Président des imams sénégalais de France : « Macky a peur de Karim…Mais nul ne peut détruire le fils de Wade »

Lors de la conférence de l’Organisation des Travailleurs et Étudiants Sénégalais de France (OTESF) sur la détention arbitraire de Karim Wade qui s’est tenue hier dans une salle archicomble du 10 rue des terres au curé, dans le 13ème arrondissement de Paris, des éminents juristes, des politiciens, des travailleurs immigrés, des étudiants de tout pays, des sympathisants libéraux, des karimistes et des hommes religieux ont fait le déplacement pour débattre sur le thème suivant : l’Avis du Groupe de Travail de l’ONU dans l’affaire Karim WADE : Quelles incidences juridiques ?
Animée par l’éminent avocat Maître Abdoulaye Tine du barreau de PARIS par ailleurs Professeur de droit pénal international et d’autres personnalités politiques et juridiques a aussi reçu un invité très prestigieux, très respecté des communautés sénégalaise et française… Et pas n’importe lequel. Il s’agit du Président des imams sénégalais de France, Imam Cherif Cissé. Vêtu d’un grand boubou blanc et d’un bonnet rouge (à gauche sur la photo), l’imam Cherif Cissé s’est prononcé en tant que sénégalais épris de paix et de justice sur la situation qui prévaut actuellement au Sénégal. Il a dénoncé avec la plus grande énergie, la séquestration de Karim Wade, et la souffrance des sénégalais sous le régime Macky Sall. L’imam précise : « Macky Sall a peur de Karim Wade, c’est pour cela il l’a embastillé, mais je vous le promets d’ici deux ans, vous verrez ». Il enfonce le clou « Karim, son père est un baobab, nul ne peut le détruire » ! Comprenne qui pourra. On peut aisément conclure que la diaspora sénégalaise dans toute sa composante a tourné le dos au Président Macky Sall.
Macky a peut-être les imams de la Banlieue dans sa poche…Ces mêmes imams-politiciens qui pardonnent à Macky une semaine de délestage alors qu’ils marchaient pour deux heures de délestage sous Wade…Mais il n’a pas les Imams sénégalais libres de France.
Maty Gaye à Paris pour xibaru.com

3 Comments

  1. Chère journaliste, cessez de mêler politique et religion. C’est très sensible et vous risquez d’en subir les conséquences. Ces Imams de banlieue dont vous parlez sont respectés par des millions de banlieusards. Conseil d’ami!

  2. EST CE QUE CES SOIT DISANTS IMSMES DE GUEDJAWAYE ONT UN COMPORTEMENT RESPECTABUE ? ONT LES ENTENDAIT VOSSIFERER DES INJURES CONTRE WADE DES LA MOINDRE COUPURE D ELECTRICITE MAINTENANT AVEC MAKYAVELIQUE SALE CE SONT DES JOURNEES DE COUPURES ET VOILA QUE NOS FAMEUX IMAMES SONT MUETS COM UNE CARPE 777

  3. Cheikh yérim seck et sa bande de dakaractu sont devenus de véritables courtisan du pouvoir du Macky.
    vous mettez en une un démenti d’accident du fil mal élevé du président alors que ça intéresse les curieux des faits divers.
    tous vos confréres en ligne et des journaux Papiers Locaux ont traité l’actualité qui a tenu tenu toutes ces promesses c’est à dire la conférence internationale sur la détention Arbitraire cas Karim Wade.
    mais vous avez préféré nous divertir avec les Hallucination de SELBE Ndom.
    vous avez montré que vous faites parti de la presse du palais comme des vendus et cela n’honore pas l’éthique , la morale et l’impartialité dans le traitement de l’info.
    au moins reconnaissez que Cheikh Yerim Seck a bénéficiez des Largesse de Wade et ce n’est avec son histoire de viol pourlequel il a était Gracié qu’il se comporte comme un voyou dans le traitement de l’info.
    Xaliss lek moy déterminer votre profession.vous êtes déguelasse dans vos Pratiques.
    on retiendra pour le futur.

    Vive Xibaaru,Seneweb,Léral,Médiafrik,Dakarmatin, La Tribune,Walf,Diasporas,RFM,Ahmet Aidara etc….sauf les vendus du palais de Dakaractu Yérim Viol Seck
    Le Soldat de l’info Impartiale

Les commentaires sont fermés.