Le pouvoir va arrêter Idy…Le processus est déjà lancé…

L’ancien premier ministre, Idrissa Seck, a déjà bénéficié de non-lieu dans l’affaire dit des chantiers de Thiès. Mais notre ARI (agent de renseignements infiltré) au Palais nous rapporte des infos qui dessinent une prochaine arrestation du maire de Thiès.

Au Palais, l’arrestation de l’ancien premier ministre est presque sur toutes les lèvres des conseillers qui grouillent dans les couloirs du secrétariat général de la présidence. Un agent du renseignement et un des innombrables conseillers juridiques  nous renseigne que les jours de liberté de l’homme fort de Thiès sont comptés.

« Il sera arrêté et comme Karim Wade, il devra rendre compte de tous ses biens injustifiés. Cela rentre dans le cadre d’un enrichissement illicite doublé d’un détournement de fonds car il y a des dossiers explosifs qui sont venus de Thiès, surtout dans sa gestion de la mairie. » Déclare à notre ARI, un élément du renseignement.

« Les comptes bancaires publiés dans la presse par un ministre de la république ne sont pas fortuits. C’est le fruit d’une très longue investigation. Et Idrissa Seck doit répondre aux accusations du ministre Mame Mbaye Niang, sinon il est coupable »….

Toutes ces confidences ont été faites hier juste après la publication de la déclaration du ministre Mame Mbaye Niang…Et selon les interlocuteurs de notre ARI, Idy ne va pas rester longtemps en liberté…Son arrestation est proche…

Penda Sow pour xibaaru.com