Le PM appelle à voter « OUI » sinon c’est le septennat qui restera en vigueur au Sénégal

Le Premier ministre Mahammed Dionne serait-il le seul à voir et comprendre l’enjeu et la pertinence du vote lors du référendum prévu le 20 mars 2016 ?
Dans une sortie à la RTS dans le journal de 20 heures, hier jeudi, le premier ministre qui participait à la cérémonie de lancement du projet de formation professionnelle et de la compétitivité, s’est exprimé sur le référendum proposé par le président Macky Sall et les violentes réactions de l’opposition qui appelle au boycott dont celle de Idrissa Seck, le leader du Rewmi.
Dionne zappe Idy
Pour le Premier ministre, les priorités sont ailleurs et répondre à Idrissa serait une perte de temps : « Je ne réponds pas à Monsieur Idrissa Seck ; ce n’est pas mon rôle ». Une façon pour lui d’ignorer la déclaration de l’ex-Pm. Pour l’actuel patron de la Primature, le peuple attend plutôt de l’opposition la formulation d’une offre politique alternative au Pse et non des critiques non fondées.
Dionne attaque le « NON » au référendum
Le Premier ministre ne voit pas l’appel du «Non » au référendum comme un comme un refus légitime d’une opposition qui a le droit de s’opposer, car pour lui, un « NON » signifierait le maintien du septennat. Un fait qui échappe aux observateurs et partisans du « NON ». Personne ne s’est imaginé que le « NON » au référendum signifierait le maintien du septennat alors que tout le monde se bat pour le quinquennat. Ce que le premier ministre a dit est clair : « ce qui compte maintenant, c’est de répondre à l’appel du Chef de l’Etat. Pour ce faire, il est important de voter « Oui », car en votant « Non », le Sénégal va continuer le septennat tel qu’il est inscrit dans la constitution actuelle. »
Qui dit mieux que Mahammed Dionne ? Vrai ou faux ? En votant « NON », le septennat sera encore en vigueur au Sénégal. Et si Macky rempile, il sera là pour un autre septennat jusqu’en 2026…
Penda Sow pour xibaaru.com