Le PFPDR ressort les « Sall » affaires…Petro-Tim, affaire Bictogo…

Déclaration du FPDR FRANCE

Du statut de simple locataire avant 2000, le Président Macky Sall a réussi l’exploit inouï, pour un acteur politique, d’un pays sous développé, classé parmi les 25 pays les plus pauvres au monde, d’accumuler une immense fortune, en un temps record. Sa déclaration de patrimoine en 2012, adressée au Conseil Constitutionnel, et publiée in extenso au journal officiel constitue un aveu de taille. En effet, l’homme aux « 8 milliards de F CFA  » n’est ni héritier d’un patrimoine, ni gestionnaire d’une entreprise connue sur la place publique.

Journaliste de profession, puis attaché diplomatique à l’ambassade du Sénégal en Chine (Pékin), son frère Aliou Sall, devenu acteur économique au lendemain de l’élection présidentielle de 2012, est empêtré dans un énorme scandale financier lié aux conditions d’octroi du contrat PETROTIM, et aux modalités de transfert des 60% de TIMIS CORPORATION à KOSMOS ENERGY. L’existence de graves conflits d’intérêts qui entourent cette nébuleuse affaire, dont les montants sont chiffrés à des centaines de milliards de F CFA représentent une perte inestimable pour l’Etat du Sénégal.

Les 12 milliards de FCFA octroyés à l’homme d’affaires, Adama Bictogo en guise d’indemnisation, dans le cadre du funeste « Protocole BICTOGO » au moment où le régime cumule des arriérés pour de nombreuses corporations (enseignants, greffiers, étudiants, professionnels de la santé, etc…) symbolisent le pillage de nos maigres ressources, assimilable à un véritable détournement de deniers publics.

En vérité, Macky Sall et Aliou Sall devraient siéger au premier rang des clients de la CREI (Cour de répression de l’enrichissement illicite). Il appartient aux magistrats de prendre toutes leurs responsabilités en tant que garants des libertés des sénégalais, de recouvrer leur pleine et entière indépendance garantie par la Constitution, et de couper définitivement le cordon ombilical qui lie le Parquet à l’Exécutif.

La situation catastrophique du pays, les multiples dérives du régime de Macky Sall, les scandales financiers à n’en plus finir et le désespoir généralisé des sénégalais doivent inciter toutes les composantes de l’opposition à s’unir pour défendre l’intérêt général et le Sénégal.

En ma qualité de Coordonnateur du Front Patriotique pour la Défense de la République de FRANCE, j’invite solennellement toute l’opposition à arrêter les invectives de part et d’autre, et propose l’organisation d’une Conférence Extraordinaire regroupant tous les leaders de partis,  en vue de poser les jalons de l’alternance.

Aujourd’hui l’opposition sénégalaise n’a qu’un seul adversaire: Macky Sall et son régime.

                                                                                                    Fait à Paris, le 23 juillet 2016

Sidy Fall, Coordonnateur du FPDR France

1 Comment

  1. VOTRE PROGRAMME ETAIT « LIBERER KARIM »MAINTEMANT MAINTENANT VOUS ACCUSEZ SANS ALLER DEPOSER UNE PLAINTE SEULEMENT POUR MASQUER VOTRE INCAPACITEET VOU VOUS CACHIEZ SUR LES CLAVIERS DE VOTRE AAREIL .
    SVP ALLER CHERCHER UN PROGRAMME .
    VOUS ETES SEULEMENT DES CROULANDS SANS METIER ET DU LOT DE CEUX QUI ONT RATE LEUR AVENIR .
    CIRCULER ET ALLER CHERCHER DU TRAVAIL OU D’ALLER A LA MOSQUEE POUR LE RESTE DE VOTRE VIE .
    OH FRANCE DAFA METI LOL TE KHEY AMOUT ,KHANA MA FEN OUR AM DARA.

Les commentaires sont fermés.