Le « petit » PM tombe dans la gueule des loups politiques…Il parle mal et n’a aucune personnalité…

Après le Fouta et le Sénégal oriental, Idrissa Seck a sillonné la Casamance. Il a été à Ziguinchor puis à Oussouye. Il a aussi effectué des visites de courtoisie auprès de chefs religieux, de leaders politiques et des populations pour, dit-il, s’enquérir de leurs problèmes pour mieux les prendre en charge une fois élu Président de la République.
L’ancien Premier Ministre et leader de Rewmi sait taper là où ça fait mal. Selon lui, la gestion du pays est catastrophique et le Président Macky Sall ainsi que son gouvernement ne sont pas capables de sortir le pays de la ligne rouge où il se trouve.
Idy, le provocateur persiste et signe :  » Pour ce qui est des ruptures et des vrais changements pour le pays, je ne sais pas si le Président Macky Sall veut ou pas. Là-dessus, j’ai des doutes, mais là où je n’ai pas de doute, c’est qu’il ne peut pas  » Cette déclaration de Ngorsi, avant hier, lors de sa tournée politique au sud du pays était perçue comme la gifle de trop que le l’actuel PM Dionne a du mal à supporter.
Idy, le tireur d’élite qui lorgne le fauteuil de Macky de balancer à nouveau un missile destructeur :  » Le pays est en panne « . Cette offense a semble-t-il obliger le Premier Ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne, à lui apporter une réplique déplacée.
La vengeance étant un plat qui se mange froid, lors du lancement, avant-hier, des journées économiques de l’Ouest, notamment le pôle Dakar-Thiès, le Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne, s’est ouvertement attaqué à Idrissa Seck, depuis Thiès où se déroulait la cérémonie : « Je voudrais saisir cette tribune pour dire une chose et je le dis ici à Thiès. Certains sont en train de dire que le pays est en panne, que le gouvernement est incompétent, etc. Ce n’est pas vrai. Le gouvernement, mon gouvernement, travaille, comme le pays travaille. Notre gouvernement travaille tous les jours « . Ne s’arrêtant pas en si bon chemin, le Premier ministre poursuit :  » on se connaît. Il y a eu des Premiers ministres dans ce pays. Il y en a qui sont venus avec des power point décliner du rouge qu’on transforme en vert. Rien ne s’est passé. Charité bien ordonnée commence par soi-même. Que chacun s’occupe de son département. Tu ne peux pas être aujourd’hui au Fouta, demain ailleurs et commencer par dire que le gouvernement ne travaille pas. Ce n’est pas vrai. Nous sommes dans le temps de l’action”. Cette réplique manque de sel et est désarticulée.
Si le patron de Rewmi soutient que  » le pays est en panne « , alors le PM doit trouver un autre argument que de dire « on travaille »…Mais travailler c’est quoi ? Ce PM parle très mal…
Cependant, les attaques du PM Dionne contre le président de Rewmi, Idrissa Seck n’ont pas laissé pas indifférent, les proches du président du Conseil départemental de Thiès, Idrissa Seck.

Samba Thioub, secrétaire permanent de Rewmi a lynché le PM : «Si vous voulez vous aguerrir politiquement, ayez l’humilité d’apprendre même de vos adversaires. Nous vous laissons les critiques faciles et nous nous engageons à réduire cette souffrance de la population sénégalaise due à votre incompétence, à sa plus petite expression. Et cela passe par votre départ démocratique à la tête du pays. C’est cela notre objectif et les populations nous y accompagnent ».

Selon Aliou Sow, maire « Rewmiste », de Thiès Est, Idrissa Seck a fini de montrer ses compétences, contrairement à ce que le PM veut faire croire aux Sénégalais.

Sidy Niang pour xibaaru.com