Le PDS trouve le référendum sans intérêt et appelle à son boycott…

Enfin le parti de Me Abdoulaye s’est prononcé sur le référendum de Macky après 48 heures d’observation.
En effet le comité directeur du PDS s’est réuni hier jeudi pour se prononcer sur le discours du Président Macky du mardi dernier à travers lequel il a annoncé le retrait du projet de réduction de son mandat après l’avis du conseil constitutionnel.
Et selon un communiqué du comité Directeur du PDS parvenu à la rédaction de Xibaaru, les libéraux trouve que le référendum proposé par le président est vide de sens après le retrait de la réduction du mandat : « Le refus de soumettre au peuple, seul détenteur de la souveraineté, la question relative à la réduction de la durée du mandat du président de la république et son application au mandat en cours enlève toute pertinence au référendum annoncé qui coutera très cher pour ce qui apparaît comme une tentative d’obtenir un plébiscite à moindre frais. »
C’est ainsi que les libéraux qualifient le référendum d’un enjeu sans intérêts : « Le peuple ne peut être diverti par un référendum sans intérêt dont la date n’est choisie que pour des raisons de manœuvres politiciennes à un moment où une partie importante de la communauté religieuse de notre pays est concentrée dans la foi du carême et du dimanche des rameaux. ».
Et les libéraux de mettre en garde le président Macky Sall et son régime contre une autre forfaiture qui est celle d’annuler aussi les législatives prévues en 2017 : « Le Parti Démocratique Sénégalais met d’ores et déjà en garde le chef de l’état et son gouvernement contre toute velléité de prolonger le mandat des députés sous quelque prétexte que ce soit et considère, le cas échéant, qu’il s’agira d’un accaparement du pouvoir que le peuple sera en droit de combattre pour rétablir le fonctionnement régulier et normal de nos institutions. »
Et enfin les frères libéraux de Me Abdoulaye lancent un appel qui sonne comme un boycott du référendum : « Le Parti Démocratique Sénégalais considère n’être en rien concerné par le référendum annoncé et invite les partis politiques, les syndicats, les associations de la société civile, les hommes et femmes de tous horizons, les intellectuels et tous les démocrates à se retrouver pour, ensemble, apporter la réponse du peuple à l’aventurisme d’un régime qui ne sait où nous conduire et qui a échoué. »
Macky fera son référendum sans le PDS qui est le principal parti d’opposition.
Mobel Sirah Ba pour xibaaru.com

3 Comments

  1. MACKY SALL DOIT SUIVRE SON CHEMIN ,EN RENFORCANT LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL EST UN PAS FORT POUR LA SEPARATION DES POUVOIRS DE L’ETAT.
    LES PAYS DE GRANDE DEMOCRATIE ONT APPLIQUE LES AVIS DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL .
    MAIS LES SENEGAL SE TROUVE AVEC BEAUCOUP DE POLITICIENS SANS LE STATUT D’UN HOMME D’ETAT .
    MON PRESIDENT RESPECTONS LES INSTITUTIONS MEME S’IL S’AGIT DE PERDRE LE POUVOIR SINON CA VA CREER UN DESIQUILIBRE ENTRE LES INSTITUTIONS .
    SENEGAL DAGNOULAY FAL LUNDI ,MARTI GNANGAY WOUT LOULAY FOLI.
    LE PARTI DES WAKH KAT EST MAJORITAIRE AU SENEGAL CONTRE LE PARTI DU DIEUF .
    WAKH GOUDI WAKH BATHIEUK MAIS A LA FIN C’EST LE TRAVAIL QUI PAYE.

  2. CE QU’IL FAUT SAVOIR SUR LA SORTIE DE MOUSTAPHA NIASSE
    LE TERME AVIS REVIENT AVEC INSISTANCE. C’EST CE QU’IL FAUT RETENIR.
    CELA VEUT DIRE QUE MACKY MENT QUAND IL PARLE DE DÉCISION.
    NIASSE INSISTE SUR LE TERME AVIS MÊME S’IL DONNE L’IMPRESSION DE SOUTENIR MACKY.
    LE SECOND PERSONNAGE DE L’ÉTAT RIDICULISE MACKY, LINFANTILISE ET LE FAIT PASSER POUR UN PRÉSIDENT IGNARE ET UN FIEFFÉ MENTEUR.

    http://www.seneweb.com/news/Politique/laquo-avis-raquo-ou-laquo-decision-raquo_n_174758.html

Les commentaires sont fermés.