Le PDS sort un livre blanc sur le ministère de l’Intérieur et les fraudes électorales

Les libéraux sont prêts à en découdre avec le ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda Diallo. Les « frères » de Wade ont du mal à voir Abdoulaye Daouda Diallo trôner encore à la tête du ministère de l’Intérieur, principal organisateur des élections au Sénégal. Et c’est l’une des instances de décisions, le comité directeur du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) qui s’est réuni « le mercredi 23 mars 2016, sous la présidence du frère Oumar SARR Secrétaire Général Adjoint et Coordonnateur du parti, à l’effet de faire le bilan du scrutin référendaire du 20 mars 2016 », qui a pris une décision radicale contre Abdoulaye Daouda Diallo afin de sauver le stratégique ministère de l’Intérieur des griffes de l’APR…

Les libéraux vont sortir un livre blanc pour dénoncer toute s les magouilles de ce ministère…Selon un communiqué parvenu à la rédaction de xibaaru : « Le Parti Démocratique Sénégalais (PDS), qui a décidé de publier un livre blanc sur les manquements, irrégularités et fraudes, récuse le ministre de l’intérieur et exige que désormais l’organisation des élections soit confiée à une personnalité consensuelle dont la neutralité est avérée. »

Et toujours selon le communiqué, les libéraux ont pris cette décision après avoir constaté plusieurs violations flagrantes :
« Le Parti Démocratique Sénégalais (PDS) condamne le manque total de transparence des processus de préparation, d’organisation et de surveillance du scrutin référendaire dans lesquels les partis, associations et personnalités partisans du « non » ont été totalement exclus en violation flagrante de notre Constitution qui pourtant proclame solennellement que les partis politiques et les coalitions de partis concourent à l’expression du suffrage. »

Un livre blanc très attendu…

Mobel Sirah Ba pour xibaaru.com