Le PDS riposte : « Ousmane Ngom ment pour entrer dans le gouvernement »

OUSMANE NGOM CHERCHE PLACE AU DEPARTEMENT DE L’INTERIEUR

Chronique d’un traitre ubiquitaire 

Derrière chaque traître, il y a une patrie qui saigne, une femme qui souffre et un lâche qui se cache derrière sa dignité et jouit de la grandeur de ses faiblesses. C’est l’image populaire du coup de poignard dans le dos. (Brahim Gater)

Mr Ousmane Ngom, après sa première épisode de trahison pour rejoindre le président Diouf a été récupérer par son généreux père spirituel, le président Wade, suite la première alternance de 2000.

En effet, pour l’histoire et pour la mémoire des 14 millions de Sénégalais, le président Wade, dans les premières années de sa victoire se rendait en Mauritanie et avait fait escale chez les parents de Mr Ousmane Ngom à Saint louis pour témoigner à toute sa famille l’affection qu’il continuait à porter pour Mr Ngom.

Ce jour là, des larmes avaient coulées à flot de la part de la famille de Mr Ngom qui lui avait rappeler que le président Wade était son père et que la famille ne tolérera jamais une nouvelle trahison à son égard et le président Wade de renchérir qu’il était venu pour qu’il vienne avec lui avant de former un gouvernant, sinon il risque de ne pas y figurer au vu des nombreux prétendant qui l’attendaient à Dakar. Fin de l’histoire et la suite nous la connaissons tous. Mr Ousmane Ngom a fondu son parti (PLS) dans le PDS et le président Wade l’avait nommé Ministre du commerce, puis ministre de l’intérieur en 2004.

 

Au jour d’aujourd’hui, Mr Ngom, Après avoir subit toutes les sévices du régime de Macky Sall, d’abord Plénipotentiaire à la CREI pour l’histoire du marché à milliards des cartes d’identités numérisées qu’il avait confié à son épouse dont son frère se trouve être l’associé de Aliou pétrotim Sall dans le montage de la société « Sahel Aviation » enregistrer dans l’état du DELAWARE (Paradis fiscale aux états unies),

Ensuite après avoir traité publiquement Mr Macky Sall du plus grand Blanchisseur d’argent au Sénégal, les Sénégalais ont besoin de comprendre quelle mouche vous a infligé une piqûre de rappel pour que subitement vous sortiez de la raison pour entrer dans une boîte de nuit oriental où la danse du ventre devient votre DADA pour faire les courbettes à Macky et mentir pour ses beaux yeux ?

 

Mr Ngom, Sachez que Le traitre est soumis à la volonté de sa lâcheté pour exécuter des sales besognes, des exécutions extrajudiciaires contraires à la loi, à la morale publique et aux bonnes mœurs.

Le traître est né traître pour mourir traître, évolue dans le terreau de la médiocrité et de l’indécence, fonctionnaire de la politique du ventre. Il n’est fidèle qu’à sa petite personne et aux caprices de ses plaisirs sensuels, bestiaux et instinctifs. Il ne croit qu’aux ressources de ses prestations, convertible, infidèle, pervers et inhumain.

 

Mr Ngom, on ne peut pas être à ce niveau de responsabilité au sein de l’état, et 4 ans après, trahir la république en racontant des flagorneries, des mensonges et tout ça à quelle fin ? Les sénégalais ont le droit de savoir !

Il s’avère que, vous, à l’image des plus grands traitres de notre l’histoire, vous êtes celui qui a trahi ses compagnons de combat pour garantir sa place dans le perchoir de la honte, vous vous enfermez dans un mutisme glacial et vous approuvez la falsification des réalités de notre histoire pour glorifier l’autre aux faits cachés de notre passé et nos gloires.

 

Sauf que maintenant chacun sait que vous voulez vous faire passer pour un suppositoire à la glycérine pour reconquérir l’ « intérieur » de Mr BOUN ou prendre la place de BOUN pour être le premier à y placer comme transhumant prêtant allégeance au Macky.

 

Dr Seck Mamadou

Cadre Libéral – Paris