Le PDS implose…Wade n’est plus la seule constante incontesté…Le Guide suprême n’entend plus rien

Abdoulaye Wade est-il devenu le bourreau du parti qu’il a créé en 1974 ? Chef incontesté du parti démocratique Sénégalais de Senghor à Diouf jusqu’à son éviction du pouvoir en 2012, celui qu’on nomme le « Gorgui » ne contrôle plus son parti…Il ne maîtrise plus ses « gens » qu’il guidait de main de maître, il y a seulement deux ans. Le vieux a perdu ses repères. Il prend des décisions contestées. Il nomme des irresponsables à des postes de responsabilités. Il parle mal…et n’entend plus rien.
Wade croit encore qu’il peut vaincre les âges…Une illusion qu’il vit dans le monde de ses merveilles.
Ce n’est pas l’histoire d’Alice au pays des merveilles…Mais celle de Wade qui vit son passé dans le présent…
Wade pense que ce qui était possible hier l’est aujourd’hui.
Le plus vieux diplômé de l’histoire du Sénégal qui s’imposait par ses connaissances, ses « formula » et sa personnalité légendaire dans un Sénégal « analogique » grippé par les machines à taper des socialistes, pense que ses attributs font encore recettes dans le Sénégal « numérique » du 21ème siècle…
Le monde évolue, le PDS ne change pas. C’est Wade et toujours Wade. Comme si tous ceux qui étaient au PDS n’étaient que des conservateurs « Wadistes ». Certes ils aiment le vieux. Mais aimer le Gorgui ne veut pas dire « tuer » le parti.
Les mots sont très significatifs : « le vieux ».
Eh oui, Wade est vieux. Au Sénégal on respecte les vieux. On ne les adore pas. Au Sénégal, on s’occupe des « Vieux », on les écoute…Mais on fait dans le nouveau.
Quand un vieux parle mal, on fait semblant d’acquiescer. Quand un vieux n’entend pas on joue le jeu…Au finish, on laisse le vieux régner dans son souvenir…Et on fait dans le nouveau.
Mais des personnes en mal de légitimité veulent régner de par les dires du « vieux ». Ils disent toujours « Paa Bi nè na »… Le vieux a dit…
Mais le vieux oublie tout ce qu’il dit dans les minutes qui suivent…Et il n’entend même pas ce que vous dites…
Le cabinet de Wade vit de cela et préfère imposer ses propres règles. Le canal occulte qui voit le vieux nuitamment et qui parle au Palais ne vit aussi que de cela…Sauf que le vieux lui-même n’entend rien…Il est seul dans son monde et sa souffrance.
Penda Sow pour xibaaru.com