Le PDS est mort…Wade l’a tué pour son fils

Certes les élections du Haut conseil pour les collectivités territoriales concernaient les grands électeurs. Et les grands électeurs du PDS ont été laminés partout. Même dans Dagana, l’indétrônable Oumar Sarr qui est par ailleurs le coordonnateur national du PDS, a été battu à plate couture. L’on serait tenté de dire que le PDS n’existe plus. Même dans les communes où le PDS est sorti vainqueur lors des locales, la liste Benno Bokk Yaakar n’a pas fait de cadeau. Ce qui est clair, c’est que les élus locaux du PDS ont viré dans Benno Bokk Yaakar car comment comprendre que Oumar Sarr a perdu à Dagana…

C’est fini pour le PDS !

Abdoulaye Wade a tellement concentré et consacré ses forces sur son fils qu’il a oublié son parti. Son fils est plus important pour lui que la destinée du Pays…D’ailleurs il a perdu le pouvoir à cause de ce fils…il a mis 26 ans dans l’opposition. Et dès qu’il a eu le pouvoir, son fils l’a aidé à s’en débarrasser de manière ignoble.

Et aujourd’hui, ce fils continue de réduire à néant tous ses efforts pour sa patrie. Son parti qui est culte au Sénégal commence à payer les frais du « je m’en foutisme » de Wade et du détournement d’objectifs.

Son fils est libéré mais en exil. Mais il reste le candidat du PDS pour la présidentielle de 2019. Et Wade lui-même, secrétaire général du Parti, n’est pas au Sénégal depuis bientôt deux ans.

Et les résultats du HCCT, même si le scrutin est indirect, reflètent la léthargie du parti : le PDS est mort…Et Oumar Sarr, le seul rempart du PDS dans le Walo est tombé…

C’est fini pour le PDS…

Penda Sow pour xibaaru.com

1 Comment

  1. thiey penda toi aussi comment oumar sarr peut perdre ce qu’il n’avait pas . il est le maire de la commune et le département de dagana etait deja a benno . les conseillers de benno qui ont rejoint le pds c’est la vérité

Les commentaires sont fermés.