Le PDS en danger ! Le vieux n’a plus les moyens…Il vend tout et même une partie du siège du PDS

Le vieux Wade, celui qui n’entend plus rien et ne voit presque plus le mal qui gangrène son parti du fait de la dislocation de sa famille et de l’incarcération de son fils, n’a plus d’argent. Il a été lessivé par le procès de son fils qui a avalé des sommes énormes, plus d’un milliard cinq cent millions payés aux avocats et pour l’entretien de Karim en prison.
Il n’y a pas si longtemps, Wade demandait les inventaires des véhicules du PDS. Ensuite ce fut un faux procès intenté à son plus fidèle militant libéral, Samuel Sarr qui fut injustement accusé de vendre des terrains appartenant à Wade himself.
Par le biais d’un communiqué, le même Samuel Sarr s’était défendu en donnant sa version des faits. C’est Wade qui a vendu ses terrains et l’argent est passé directement dans ses mains et non dans celles de Samuel. Et ça c’était le mois dernier.
Mais ce mois-ci, un autre scandale va faire exploser le PDS comme pas possible. Un réformateur du PDS accuse le vieux d’avoir vendu une partie du Siège du PDS sis sur la VDN. Mais ce que le réformateur perçoit en effet comme une opération normal cache un très gros scandale : « Ils ont vendu une partie du terrain du siège du PDS à plusieurs milliards. Une partie de ces milliards va servir au remboursement des dettes à Wade lui-même et à deux créanciers. Et le reste va servir à payer encore les avocats de Karim Wade et à l’entretien de ce dernier en prison. Que gagne le PDS ? Rien du tout. C’est comme si le terrain était vendu pour donner de l’argent à Wade et pour Karim Wade. Rien pour le fonctionnement du Parti. Des agents au siège du PDS sont là sans salaires. C’est une situation inadmissible » déclare le militant du PDS qui se dit réformateur. Il a préféré garder l’anonymat pour éviter les représailles.
Le vieux est-il au bord du gouffre financier ? Son parti implose et tous les libéraux regardent le bradage des biens du parti sans rien faire.
Mobel Sirah Ba pour xibaru.com

2 Comments

  1. Ceux qui aiment Wade doivent lui parler. Les info que je lis à partir de l’Italie où je réside ne me rassure pas. Wade risque l’humiliation. Il doit se retirer, réorganiser son parti, le mettre entre les mains de responsables plus jeunes et continuer à être honorer. Vouloir trop tirer sur la corde au point de polémiquer avec les jeunes que lui même a formé ne l’honore pas. Il risque de finir mal et de décevoir les sénégalais qui ne retiendront que ce qu’il a fait vers la fin de sa vie pourtant riche de choses élogieuse.

  2. Ceux qui aiment Wade doivent lui parler. Les info que je lis à partir de l’Italie où je réside ne me rassure pas. Wade risque l’humiliation. Il doit se retirer, réorganiser son parti, le mettre entre les mains de responsables plus jeunes et continuer à être honorer. Vouloir trop tirer sur la corde au point de polémiquer avec les jeunes que lui même a formé ne l’honore pas. Il risque de finir mal et de décevoir les sénégalais qui ne retiendront que ce qu’il a fait vers la fin de sa vie pourtant riche de choses élogieuse.

Les commentaires sont fermés.