Le PDS dévoile le « deal Macky-Tanor » dans le HCCT

Le haut conseil des collectivités territoriales locales (Hcct), voilà un véritable instrument politique pour le compte du Prince Macky Sall, avec des conseillers qui n’auront aucun pouvoir de contrôle sur l’action du gouvernement.

Nous assistons au Sénégal a ce qu’on pourrait aujourd’hui qualifier de partage du gâteau entre le pouvoir et leurs alliés de Benno bokk Yaakar. Les difficultés du peuple sont quant à elles, rangées aux oubliettes depuis belle lurette…Tout ce qui compte pour le camp au pouvoir, c’est maintenir ses acquis et renforcer ses bases politiques.

Les sénégalais ne sont pas dupes et l’ont compris comme à chaque élections, la technique de la manipulation de l’opinion est employée par le pouvoir pour masquer son impopularité auprès du peuple…

Le Hcct est un deal entre Macky Sall et Tanor Dieng sinon comment expliquer l’organisation d’une élection pour élire ses membres à 6 mois d’intervalle du référendum. Il existe d’autres priorités plus importantes pour les sénégalais…C’est du gaspillage ! Regardez les milliards dégagés pour mettre en place le Hcct. Il faut arrêter la malhonnêteté intellectuelle qui tourne autour de l’utilité ou non de cette institution. Ousmane Tanor Dieng a fait un deal avec Macky Sall au détriment des valeurs du parti socialiste et de son peuple. Il dirige le parti socialiste mais ce n’est pas un opposant du président de l’Apr. Macky Sall ne supporte pas une opposition en face de lui et cette situation colle à merveille avec la coalition Benno bokk Yaakar qui ne prendra jamais la liberté de contredire le Prince. Les sénégalais subissent un pouvoir despotique ou règne une monarchie absolue avec des institutions dictatoriales sous l’œil complice de leurs dirigeants. La naissance du Hcct s’érige dans cette optique…Il suffit de voir l’hilarité  de la coalition Benno bokk Yaakar après leur victoire sur leurs alliés. L’exemple du département de Thiès où le patron de Rewmi, Idrissa Seck a carrément apporté une réponse politique en ne participant pas à des élections politiques politiciennes. Ce rejet de Rewmi a fait jubiler ses adversaires dans plusieurs localités da la capitale du Rail…C’est une attitude qui prouve qu’ils n’ont rien à faire des problèmes auxquels sont confrontés les sénégalais mais sont tous déterminés à se soumettre aux envies du Prince.

Jon Birahim Pds France.