Le Pds accuse, le front accuse et les militants du Pds accusent le président Moustapha Niasse d’avoir fait un faux (VIDEO)

Hier le siège du PDS était dans tous états. Les libéraux étaient très remontés contre la décision du président de l’Assemblée nationale d’octroyer le groupe parlementaire des Libéraux et Démocrates à Modou Diagne Fada qu’ils accusent d’usurpateur.
Ils étaient tous présent, Aïda Mbodj, Amadou Sall, Cheikh Tidiane Sy, Samuel Sarr, Doudou Wade, Babacar Gaye, et autres. Et après l’appel à la confrontation lancé par plusieurs d’entre eux, c’est Me Amadou Sall qui a accusé directement le président Macky Sall et Moustapha Niasse d’avoir peur des nouvelles adhésions au groupe parlementaire libéral…
«J’accuse, le Pds accuse, le front accuse et les militants du Pds accusent le président Moustapha Niasse d’avoir fait un faux. Quand le bureau de l’Assemblée s’est réuni, il a renvoyé l’examen de la question relative aux groupes parlementaires à demain (Ndlr : ce vendredi 16 octobre) et entre temps, sous la direction du Président Macky Sall, Moustapha Niasse a décidé de procéder à une consultation à domicile. Ce qui n’est pas prévu par le règlement intérieur. Moustapha Niasse a pris son téléphone et appelé les membres du bureau chacun, individuellement. Nous en appelons à tous les démocrates, à tous les sénégalais, pour s’opposer à cette forfaiture. Et le Pds va en appeler à l’ensemble des députés de ne pas reconnaitre un quelconque groupe qui serait différent de celui présidé par Aïda Mbodj….Il n’y aura pas un groupe parlementaire des libéraux qui ne sera pas présidé par notre sœur Aïda Mbodj. Et Macky Sall et Moustapha Niasse prendront la responsabilité historique devant le peuple sénégalais de créer une assemblée monocolore, et de supprimer tous les groupes parlementaires parce que, depuis 1974, l’assemblée n’a jamais fonctionné avec un seul groupe». A dit l’avocat.
Suivez un extrait de la Réunion du comité directeur du PDS…VIDEO
Penda Sow pour xibaaru.com