Le PDS accuse Abdoulaye Daouda Diallo de vouloir réélire Macky Sall…Même par la fraude

Le porte-parole du Parti démocratique sénégalais (Pds), Babacar Gaye, accuse Abdoulaye Daouda Diallo de vouloir réélire Macky Sall, à tout prix, quitte à frauder. “Le ministre de l’Intérieur et son équipe n’ont pas le profil de l’emploi. Car ils ont décidé de réélire vaille que vaille le Président de leur parti au risque de mettre notre pays en péril.
C’est en cela que la la Constitution d’un Front de l’opposition pour barrer la route à ces ennemis de l’Etat de droit, de la paix civile et de la stabilité du pays, arrive à son heure. Le jour du scrutin, il sera trop tard pour agir”, dit-il dans un entretien avec “Le Populaire”.

Selon lui, il est vrai que quand on tient compte de l’expérience des élections passées, on est tenté d’être fier de notre système électoral. Mais, ajoute-t-il, “depuis les cas de fraudes sur les cartes nationales d’identité signalés à Pékiné, à Matam, à Mbao, à Nioro et aux Etats-Unis, où des ressortissants de pays limitrophes sont inscrits dans notre fichier, il y a de quoi s’inquiéter de ce regain de la fraude”. “Le mode opératoire des fraudeurs qui agissaient en amont est plus pernicieux. Même si en matière électorale, le Sénégal n’a plus besoin d’institutions fortes ou de textes, on peut légitimement s’inquiéter. Notre démocratie a plus besoin d’hommes intègres et de démocrates au service de leur partie que d’organes et de législation”, explique-t-il.