Le pays de Macky s’effondre loin de Dakar…Les ponts s’écroulent, les rivières débordent…Les populations pleurent

Le Sénégal ne se limite pas à Dakar et ses environs. Comment comprendre qu’un pays de 196.722 km2 se limite à Dakar même pendant la coupure du jeûne du Ramadan : « Wakhtou dog kor djotna si Dakar ak liko weur »… Et ça c’est la télé national qui le donne et pourtant l’heure est la même partout au Sénégal. C’est comme si Dakar était l’épicentre de tout.
Et c’est la même chose dans tout…C’est pour cela que xibaaru donne aussi en exclusivité les catastrophes qui ont lieu dans les régions du Sénégal où se trouvent nos correspondants. Comme c’est le cas à Kédougou où des ponts s’écroulent loin du Palais de Dakar…Et l’Etat de Macky s’en fout complètement. Xibaaru va vous montrer comment des populations vivent le calvaire avec les dégâts causés par les fortes pluies qui occasionnent des éboulements et des destructions.
Le pont à Salémata

pont de salémataLe département Salémata est coupé du Sénégal. Les populations vivent actuellement dans un calvaire indescriptible et ne savent plus à quel saint se vouer. Il est quasiment impossible d’évacuer les malades. « Salémata vit dans un calvaire. Nous souffrons d’enclavement. C’est la seule commune qui n’a pas un seul mètre de route bitumée. Il est impossible d’emprunter le tronçon Dar-Salam-Salémata qui fait qu’environ 1 km. A Mithiou, les populations de la guinée sont bloquées et ne peuvent plus traverser la rivière. C’est pareil à Silling, impossible de se rendre à Kédougou. Hier, en évacuant un malade vers Kédougou, nous étions restés bloqués à Silling parce que les eaux avaient envahi le pont »
Le pont à Lafia
pont lafiaUn camion transportant du matériel pour des orpailleurs a failli perdre la vie à Lafia, un hameau situé sur l’axe Bembou-Sabodala.
Le pire a été évité de justesse sur le tronçon Bembou- Sabodala, un camion transportant des disques pour broyeuses a failli s’écrouler dans le pont du village de Lafia, à environ 1km de Mandankholy.
La circulation sur cet axe a été bloquée pendant au moins plusieurs heures. Il a fallu beaucoup de courage au chauffeur pour sortir son camion de la « gueule du diable ».
Les autres passagers étaient là, impuissants, les yeux grandement ouverts, observant de loin la scène, digne d’un véritable défi de « Guinness ».
Ce courage du camionneur a été salué par l’assistance qui ne cessait de commencer cette prouesse. Il fallait que chacun donne un coup de main pour débarrasser la route de ces disques quasiment lourds et vendus dans les placers à 20000 FCFA la paire.
Attention !!! Le pont va s’écrouler
L’état actuel du pont de Lafia ne donne pas bon espoir pour ceux qui fréquentent ce tronçon. Il urge dés lors de réparer ce pont avant que l’irréparable ne se produise.
Ce qui relance à nouveau la question à savoir qui de l’Etat ou des sociétés minières doit prendre la responsabilité de rendre cette route beaucoup plus praticable.
Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com