Le patron des Assises politiques du Sénégal se tait sur les réformes engagées par Macky…Un sage-muet

Macky ne fait pas du « Maa Tey ». Il déroule sa politique et fait tout pour sa formation politique ou ses alliés.
Mais les Assisards de l’ancien ministre de l’éducation et patron de l’UNESCO, Amadou Makhtar Mbow prouvent par leur mutisme sur les réformes constitutionnelles engagées par Macky et dont le référendum aura lieu le 20 mars, que leurs assises n’étaient que des rencontres sans lendemain.
Depuis l’avis du Conseil Constitutionnel sur la non réduction du Mandat présidentiel, le patron des Assisards, Amadou Makhtar Mbow, n’a pipé aucun mot. Et pourtant les résultats des Assises étaient clairs sur la durée du mandat présidentielle et l’indépendance de la Justice. Il fallait des institutions fortes et une justice indépendante. Et les réformes de Macky Sall n’ont eu jusqu’à ce jour aucune réaction de la part de Amadou Makhtar mbow.
C’est comme si les Assises n’avaient jamais existé. Ou bien peut-être les assisards n’ont aucun intérêt dans ce référendum ?
Et pourtant, Amadou Makhtar Mbow et ses amis ont fouillé de fond en comble les institutions du Sénégal pour renouveler le tissu constitutionnel avec les conclusions des Assises nationales. Mais ils n’ont jamais été pris en compte dans les nouvelles réformes proposées par Macky à savoir la réduction du mandat présidentiel et l’indépendance de la Justice. Rien n’a été fait dans ce sens et pourtant les assises nationales à travers leur chef ne se prononcent pas sur le référendum.
Penda Sow pour xibaaru.com

3 Comments

  1. Les révélations de l’argent du dopage ont eu raison de sa sagesse surfaite.

  2. Surtout après avoir encaissé plus de 700 millions de francs CFA pour la CNRI un peu plus d’un million d’euros

  3. Les soit disant assises nationales étaient une mascarade tout comme le slogan « dévolution monarchique » ont été créées de toutes pièces pour justifier le feu et le sang et usurper le pouvoir d’un président légitiment et démocratiquement élu en l’occurrence le patriote, le résistant, le panafricaniste Abdoulaye WADE.

Les commentaires sont fermés.