Le Parti socialiste coupé en deux…Une première depuis 1976

C’est l’heure de vérité au Parti socialiste. Le Bureau politique du Parti socialiste est convoqué aujourd’hui, samedi 30 juillet à la maison du parti. À l’ordre du jour de cette première réunion d’après les incidents du 5 mars, plusieurs points sont inscrits dont la plainte à la Division des investigations criminelles (Dic) mais aussi, la conduite à tenir par rapport aux prochaines législatives prévues 2017.

Mais au même moment, Khalifa Sall, Aïssata Tall Sall et Barthélémy Dias répondent à l’invitation de la coordination socialiste de la Médina dirigée par le maire Bamba Fall…Un meeting qui n’a pas l’agrément du parti socialiste….

Sur la responsabilité de cette coïncidence entre le Bureau politique et le meeting de la 2ème coordination de la Médina, l’état-major du Ps pointe du doigt le maire de Dakar et ses hommes.

Le porte-parole adjoint du parti Socialiste, Moussa Bocar Thiam : « ce Bureau politique du 30 juillet était programmé depuis longtemps. Au Parti socialiste, on a un agenda qu’on suit. Cela fait longtemps que nous avons fixé cette date. Le Ps n’est pas convié à ce meeting. C’est un meeting individuel»…

Un meeting individuel qui marque la rupture entre le maire de Dakar et le parti socialiste version Ousmane Tanor Dieng…

Le maire de Dakar Khalifa Sall bien que membre du bureau politique n’assistera pas à cette réunion. Il sera suivi par son ardent défenseur Barthélémy Dias, maire de Sicap Mermoz Sacré-Cœur et la mairesse de Podor Aïssata Tall Sall qui n’assiste plus aux réunions des instances régulières du PS depuis belle lurette.

Cette rupture au sommet risque de scinder le parti socialiste en deux entités…Une première depuis 1976 date à laquelle l’UPS (Union Progressiste Sénégalaise) de Léopold Sédar Senghor a pris le nom de PS (Parti Socialiste)…

Penda Sow pour xibaaru.com