Le ministre Mansour Sy soupçonné de faire main basse sur le PIT pour soutenir Macky en 2017

Plus rien ne va au PIT. Le Congrès bute sur une impasse. Et plusieurs membres du PIT soupçonnent des manœuvres en cour pour propulser le ministre Mansour Sy à la tête du Parti à la veille du départ à la retraite du secrétaire général Maguette Thiam. Certains caciques du parti ont décidé de choisir un chef à la place des militants. Parce le choix de Mansour Sy est gage de la poursuite du compagnonnage avec le président Macky Sall. Car, «la direction actuelle craint que le prochain congrès du Pit ne décide de sortir du gouvernement si le leader n’est autre que Mansour Sy». Selon plusieurs membres, ces démarches inédites s’expliquent par la volonté de placer les structures du parti sous leur coupe réglée et ainsi pallier toute surprise.