Le ministre Amadou Ba annonce la création d’une nouvelle compagnie aérienne

Sénégal Airlines est mort, vive l’air de l’Emergence…Hier dans une face à face avec la presse, le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan a annoncé la mort de la compagnie Sénégal Airlines. Et dans la foulée, il a annoncé la création d’une nouvelle compagnie aérienne…Et la naissance de cette compagnie est imminente…

Sénégal Airlines et les 65 milliards

C’est un communiqué du ministère du tourisme et des transports aériens qui indique que, malgré le soutien permanent de l’État du Sénégal, la compagnie aérienne Sénégal Airlines n’a jamais pu atteindre les objectifs de développement qui lui étaient assignés dans sa Convention de Concession…Cette Convention lui garantissait l’usage exclusif des droits de trafic aérien détenus par le Sénégal.

Aujourd’hui, Sénégal Airlines présente un déficit financier important (estimé à plus de 65 milliards de francs CFA), constitué de pertes cumulées au cours de ses quatre années de fonctionnement. A la clôture de la première année d’exploitation au 31 décembre 2011, la Compagnie avait déjà perdu plus de la moitié de son capital social, l’exposant à une dissolution au regard des dispositions de l’OHADA relatives aux pertes cumulées.

En outre, l’Agence Nationale de l’Aviation Civile et de la Météorologie (ANACIM) n’a pas renouvelé le Permis d’Exploitation Aérienne (PEA) de la Compagnie arrivé à expiration le 02 avril 2016, cette dernière ne disposant plus d’avion.

 

1 Comment

  1. Comme si Air Sénégal n’était pas une compagnie aérienne sénégalaise. On la laisse mourir pour pouvoir dire qu’on crée une nouvelle compagnie sénégalaise. Alors, logiquement, la nouvelle vivra le temps que ceux qui sont au pouvoir le seront. Quand ils quitteront le pouvoir cette nouvelle compagnie mourra pour laisser une nouvelle compagnie sénégalaise naître. Ces vérités peuvent blesser, mais seulement ceux qui refusent de voir la logique qui sous-tend les actes de ceux qui sont au pouvoir actuellement. S’ils ont le droit de tout détruire où laisser mourir uniquement pour pouvoir dire voilà ce que nous avons créé, je ne vois pas pourquoi le pouvoir qui les suivra n’aura pas ce droit.

Les commentaires sont fermés.