Le mannequin Dr Malick Diop menace ceux qui disent la vérité à Niasse, le vieux danseur des années 60

Malheureusement au Sénégal la promotion et le parachutage des incompétents, des incapables et des imbéciles polluent l’atmosphère politique et étatique.
La façon dont les sénégalais se prononcent sur la situation à l’Assemblée Nationale n’est pas du tout pour plaire à l’Alliance des Forces de Progrès (AFP). Face à la presse, mardi dernier, le porte-parole des progressistes a proféré des menaces à l’endroit de toutes les personnes qui s’étaient prononcées de façon négative sur le Président de l’Assemblée Nationale.
«Trop, c’est trop, il faut qu’on arrête» a avertit le noctambule Malick Diop qui annonce que des «éléments de réponse seront mis en place sur, premièrement, la méthode purement politique et deuxièmement, ceux qui s’égosillent aujourd’hui, l’AFP entend leur montrer qu’on est dans un pays de Droit. Et les voies et moyens de Droit seront utilisés pour que ceux-là qui ont outrepassé la loi soient rappelé à l’ordre».
Le responsable de l’AFP surnommé le « top-modèle des Maires » interdit désormais que des opinions, des commentaires ou des articles se fassent sur son mentor qui avait versé de chaudes larmes lors de sa première magistrature.
Pourquoi quand on dit que Niasse est mignon, Dr Malick Diop applaudit et lors qu’on dit qu’il est vilain, le porte-parole de l’AFP se fâche ?
Le Sénégal est un pays vraiment bizarre où il est interdit de dire la vérité. Ce vaurien de Malick Diop, sans aucune expérience, vision et base politique menace maintenant les populations sénégalaises qui ont osé dire que Moustapha est maudit, mauvais, vieux, tortueux, rancunier; qu’il est un comploteur et un faiseur de sale boulot.
Et si xibaaru disait que le President de l’Assemblée Nationale est moche, louche, vache, lâche …?
Voulant hériter du poste de numéro 2 de l’AFP et s’érigeant en bouclier râtelier du méchant Niasse, l’ancien Maire du Point ferait mieux de se tenir droit car son patron est aussi un homme démodé, périmé, déboussolé, dépassé, déconnecté et vomi par le peule.
Le mannequin des Maires a-t-il oublié que la justice, la liberté et la démocratie sont sources de paix et que devant l’oppression, la résistance et la riposte deviennent des armes de défense?
L’assemblée Nationale n’est pas la propriété de Niasse mais le lieu de la représentation populaire où doivent régner l’égalité, l’équité, la bonne gouvernance, la vertu, la morale la franchise, la sérénité, la dignité, la liberté, la loyauté, la vérité la démocratie et l’exemplarité.
Ce qui se passe à l’Assemblée Nationale est un crime, un assassinat, une dictature, une volonté politicienne de tuer ses adversaires parlementaires.
La menace est une arme pour les faibles et lorsqu’on a une bouche qui pue on doit la boucler

Aissatou Doucouré pour xibaaru.com