Le M23 donne un ultimatum de 2 mois pour réhabiliter Sonko sinon ce sera…

Cela ressemble à une déclaration de guerre…Le M23 de Ziguinchor vient de lancer un ultimatum de deux mois au président de la République pour réhabiliter l’inspecteur des Impôts et Domaines, Ousmane >Sonko dans ses fonctions sinon, ce sera le début d’un « Macky Dégage »…

Notre correspondant de Bignona, Mamadou Lamine Badiane a suivi la rencontre du M23 de Zig…

Correspondance…

Radiation d’Ousmane Sonko, le M23 de Ziguinchor bande les muscles et menace

m23 sonko

La radiation de l’inspecteur des impôts et domaines Ousmane Sonko par le Président de la République n’est pas du goût du M23 de Ziguinchor. Seydou Goudiaby et ses camarades s’autosaisissent de l’affaire et y vont de la manière la plus forte. Ils dénoncent le caractère irrégulier et inédit qui entoure la radiation de la fonction publique d’un haut fonctionnaire de la trempe d’Ousmane Sonko. Le M23 de Ziguinchor demande alors au chef de l’état de retirer le décret de radiation du parton du parti politique PASTEF. Le mouvement se demande en réalité à quoi renvoient les termes ; bonne gouvernance, transparence ou gestion vertueuse et sobre tant chantés par Macky et qui ont valu son élection à la tête du pays. Le M23 regrette le fait que Sonko soit puni aussi sévèrement pour avoir été cohérent avec la conviction des dignes fils de ce pays qui ont combattu le régime de Wade à cause de pratiques qu’Ousmane Sonko dénonce aujourd’hui. Au lieu de recevoir des félicitations ou même une décoration, le régime de Macky a choisi de le sanctionner de façon « aussi injuste ». S’adressant directement au Président Macky Sall, Seydou Goudiaby coordonnateur du M23 de Ziguinchor lui demande de faire très attention avant de prendre de telles décisions. Parlant au nom des populations de la Casamance qu’il a rencontré avant sa sortie dans la presse, le M23 « condamne fermement cette injustice et continue de croire que le Casamançais, de manière générale, manque de considération et de respect dans ce pays ». Faisant allusion à la souffrance vécue par le sud du pays, le mouvement du 23 Juin de Ziguinchor conseille au chef de l’état le retrait immédiat du décret et réhabilitation de ce digne fils du pays qui est Ousmane Sonko. Il lui demande d’éviter également qu’on arrive au stade « Macky dégage ». Après avoir rencontré certaines forces vives dans le sud, des chefs religieux, les partisans politiques de Sonko et la famille de l’inspecteur, le M23 a pris position et engage le combat qui risque de faire mal. Pour le moment, il attend la réaction de l’état mais si d’ici deux mois rien n’est fait, un plan d’action sera déroulé pour amener l’état à « corriger l’injustice et réparer le tort ». Ce plan d’action durera le temps qu’il faudra mais rien ne sera négligé ont indiqué toutes personnes présentes à la rencontre tenue à Bignona et qui a réuni la famille biologique et politique de Sonko autour du M23. Pour terminer, le M23 demande à la population du Sénégal, aux hommes et femmes, aux jeunes et guides religieux de « se lever pour désamorcer cette tension rampante… et extirper Macky de l’emprise des mauvais conseillers hypocrites et opportunistes »

 

L.BADIANE pour xibaaru.com

1 Comment

  1. LE M23 EST UN CADAVRE DEJA ENTERRE DEPUIS ,CHERCHER AUTRES CHOSES QUE DE NOUS RACONTER DES BETISES .
    SONKO EST MENTEUR QUI N’A JAMAIS PORTE DES PREUVES

Les commentaires sont fermés.