Le leader du PVD, Modou Kara a condamné Karim Wade comme la CREI…

Modou Kara est un guide religieux respecté et visionnaire. A plusieurs reprises, il a prédit des évènements qui se sont produits comme les chutes de Diouf et Wade. Même si elles étaient évidentes dans un contexte socio-politique très tendu. Mais Modou Kara n’est pas seulement le guide religieux mais il est aussi le leader politique du Parti de la vérité pour le développement (PVD) créé le 11 mai 2004. E à ce titre il a ses opinions politiques qui peuvent être appréciées ou…Concertées.
Et c’est ce leader politique qui lors d’une conférence de presse ses prononcé sur trois points essentiels de l’actualité nationale : le dossier Karim Wade, le dialogue politique et la réduction du mandat.
Affaire Karim Wade
Serigne Modou Kara a demandé la grâce présidentielle pour Karim Wade. «Il peut le faire parce qu’il est le chef de l’Etat et il a ce pouvoir ; je lui recommande de revoir ses relations avec la famille Wade et de pardonner à Karim pour l’amour de Dieu »…
Mais qu’est-ce que Macky doit pardonner à Karim Wade ? Pour que Macky pardonne à Karim Wade, il faudrait qu’il ait fauté. Que le patron du PVD dise aux Sénégalais, la faute commise par Karim pour que le président puisse lui pardonner. Et pourtant un Groupe de travail s’est prononcé sur la faute de l’Etat du Sénégal envers Karim Wade. Non seulement le leader du PVD ne demande pas à Mack de respecter l’avis du Groupe de travail sur la détention du détenu politique Karim Wade, mais il ne omet de dire aussi à Macky de demander pardon à Karim pour le préjudice subi.
Dialogue politique
« Le président n’est pas facile à convaincre. Je lui demande de former un gouvernement d’union nationale pour le bien de tous. Et pour cela, il doit se concerter avec la classe politique et les religieux » a dit le leader du PVD.
Le patron du PVD doit savoir qu’un dialogue politique ne se construit avec des fondements de traques politiques. La concertation et le gouvernement d’Union nationale n’existent pas dans le lexique politique de Macky Sall. La preuve, Macky n’a pas concerté l’opposition sur les réformes institutionnelles. Et lui-même Kara, a-t-il été consulté par Macky sur le référendum ?
Le mandat
« Au lieu de parler de référendum, on doit se préparer pour des élections législatives l’année prochaine, organiser une présidentielle en 2017 n’arrange pas Macky Sall encore mois les Sénégalais…» a soutenu Modou Kara
Cette vision du leader politique est personnelle et n’engage pas le peuple. Si faire les élections en 2017 ne l’arrange pas, alors qu’il ne se prononce pas pour les Sénégalais car Personne à part DIEU ne sait ce qui arrange les Sénégalais…Maintenant la priorité des Sénégalais ce n’est pas une élection en 2017 ou 2019, c’est la prise en compte des demandes sociales. Au fait sur les demandes sociales, le politicien Modou Kara n’en a pas fait une priorité lors de sa conférence de presse…
Encre une fois, c’est au politicien et leader du PVD de répondre à ces 3 questions :
Pour quelle faute Macky devrait-il pardonner à Karim ?
A-t-il été consulté pour les réformes institutionnelles ?
Comment sait-il qu’une élection en 2017 n’arrange pas le peuple ?
Penda Sow pour xibaaru.com

8 Comments

  1. Merci. C’est simplement une question de coloration de l’opinion. Y faire toujours face en rétablissant la vérité.

  2. Je le dis assez souvent, Kara n’a aucune lecture politique bref il n’est pas un politique mais refuse de se limiter à son héritage c’est dire porter son habit de marabout et se démarquer de la politique.
    Non parce qu’un marabout ne peut choisir de s’impliquer dans la politique mais simplement parce qu’il n’en sait pas grand chose et cela lui fait perdre de précieux point.
    Nous nous rappelons d’ailleurs de Karaye-Karim et c’est une incohérence que les mourides sont désolés de constater car nous aimerions que nos guides servent d’exemple….

  3. Kara est Un soulard Un maitre chanteur rien de plus il Se Donne de l’importance avec ses accoutrements loufoque

  4. Kara ne maitrise aucun des sujet qu’il aborde. Il cherche à tirer son épingle du jeu sans se compromettre. Cela lui réussi assez bien. Mais ce sont surtout les sénégalais qu’il faut critiquer. Comment tout un pays puisse rester sous les ordres d’un petit groupe de marabouts qui font la pluie et le beau temps. Même l’Etat se soumet à leur volonté. Cela n’existe dans aucun autre pays d’Afrique musulman. Certains marabouts peuvent retourner leur veste selon les régimes sans que personne ne se pose des questions. On continue à les suivre docilement tout en croyant qu’ils ont le pouvoir de défendre notre cas devant Dieu. Devant Dieu, tous les hommes sont égaux. Chacun est responsable de soit même.

  5. J’ai écouté l’intégralité du discours de Kara sur youtube. Ce n’est pas ce qu’il a dit. De grâce, informez juste pour le respect de votre métier.

  6. sa kadior et xeme sont payes pour mentir et sont des doungourou du prince karim

Les commentaires sont fermés.