Le Judas Diagne Fada est en train de passer à l’étape supérieure, convaincu qu’il a déjà gagné la bataille

Ce bandit de grand chemin, ce traitre inqualifiable, cet amateur qui n’est pas conscient de son rang est comme déchaîné au point de se permettre d’insulter et de calomnier Oumar Sarr.
Non Fada ! Ce ne sera pas à Oumar à répondre à un sujet comme vous qui, toute sa vie durant n’a survécu que grâce à des calculs mesquins et mirés, mais bien nous qui sommes des observateurs avertis.
Je me suis sacrifié pour Wade direz-vous pour justifier votre échec scolaire mais c’est seulement votre désir de toujours trouver des raccourcis et votre insuffisance chronique qui font que vous ne pouvez vous vanter d’aucun titre scolaire. Alors, persister dans votre malhonnêteté, votre traitrise, est une question de vie ou de mort. Cela fait partie de votre ADN, c’est pourquoi d’ailleurs vous êtes à l’aise dans ce rôle.
Tout ce qu’on vous demande c’est de prendre votre courage à deux mains car il vous est impossible de changer, dès lors que vous pensez et affirmez que toute la crème du PDS est avec vous alors nous vous l’offrons volontairement et gratuitement cette crème et vas-t-en loin du Parti.
Pourquoi cette « crème » n’est crème que si vous restez dans le PDS ? Je n’arrive pas à vous suivre et le peuple avec moi. Prenez vos clics et vos clacs et allez réveiller votre « WAAR WI » si vous en êtes aussi sûr.
Comme le flatteur, le menteur aussi dépend de celui qui l’écoute mais malheureusement pour toi, nous savons qui vous êtes pour ne pas écouter ton monologue. Vous ne cherchez qu’à intoxiquer le peuple que vous prenez pour dupe. Je suis convaincu que vos sommeils sont perturbés, vos rêves incertains et que les actes que vous posez sont voués à l’échec mais que faire après avoir avalé les promesses du Palais ? Evidemment, vaincre ou mourir.
Je vous conseille cependant de revisiter vos troupes pour voir s’il n’en manque pas quelques-uns dans vos rangs et j’ai bien peur que vous ne retrouverez que cette arriviste de Fatou Thiam et croyez-moi vous faites un beau couple de traitre.
Ainsi mon cher Fada, l’homme à la bouche qui saigne, aux lèvres épluchées et au teint de véritable rat, allez-vous-en avant qu’on ne vous donne des coups de pieds bien mérités au CUL.
Saa kadior

3 Comments

  1. La « moralité » avec Fada, c’est que tant qu’il y a la vie, la traitrise devient possible, avec tout ce Wade a fait pour lui. Ce n’est pas étonnant si l’on sait qu’un tel comportement a été celui de Ibliss (Satan) vis à vis de son Créateur.

  2. Je suis parfaitement d’accor avec vous Saa kadior ,fada est un traitre et ca tous les senegalais le savent ,comme dafa gniak diom il essai de nous tromper mais c’est peine perdu

  3. Ce fada, ce n’ est pas qu’ il énerve, mais plutôt qu’ il écoeure!!!
    POINT FINAL

Les commentaires sont fermés.