Le HCCT divise…L’APR s’oppose à Macky et Benno à…

Le Président Macky Sall n’arrive plus à contenir ses propres troupes face à la boulimie de sa coalition Benno Bokk Yaakar…

Benno Bokk Yaakar veut plus à Bignona…Et les responsables de l’APR de ladite localité ne veulent pas moins. Notre correspondant à Bignona, Mamadou Lamine Badiane suit de très près la rébellion des responsables de l’APR face à un Benno Bokk Yaakar très gourmand. Et le président Macky Sall a instruit deux émissaires pour éteindre le feu et trouver un consensus…

Correspondance…

HCCT : Le combat est inévitable au sein de l’APR de Bignona

La bataille pour remporter les sièges au haut conseil des collectivités locales sera rude à Bignona. En fonction des sensibilités, personne ne veut laisser à l’autre le privilège de goûter en premier au délice du HCCT. Et la lutte sera plus farouche au sein de la majorité où deux listes ont été déposées. L’une sous la bannière de Benno Bokk Yaakar et l’autre dénommée Bignona djiyito (Bignona debout) dont le noyau dur est constitué de responsables de l’APR. Il y a quelques jours, Ansou Sané et ses amis de la Cojer avaient dénoncé les choix opérés. Aujourd’hui, ils sont restés logiques en proposant des candidats sous forme de candidatures indépendantes. La troisième liste est conduite par Ameth Coly, de l’UCS qui incarne avec ses camarades, la candidature de l’opposition. Il faut cependant remarquer que le PDS, principale force de l’opposition dans le département de Bignona n’a annoncé aucune prise de position officielle. Va-t-il appeler à voter pour l’un ou l’autre candidat ou est-ce que les partisans de Wade vont tout simplement laisser libre choix à leurs conseillers ? La réponse sera connue dans les prochains jours. Le département de Bignona compte 19 communes et le conseil département, un électorat important, motif de toutes les convoitises.

Parmi ces 20 collectivités locales, seulement deux communes sont dirigées par des maires PDS, celle de Bignona et celle de Tenghori. Le reste est contrôlé par l’APR en majorité et ses alliés de Benno. Donc forcément, la coalition Benno va devoir se partager les voix avec sa principale rivale portée par les dissidents de la mouvance présidentielle. Nous avons appris que des responsables de l’APR au niveau national tentent de demander à la coalition « Bignona djiyito » de renoncer et ces derniers auraient rencontré la tête de liste à Dakar Jeudi. On parle de Mor Ngom et de Benoît Sambou qui tenteraient de sauver le camp présidentiel à Bignona.

A suivre

L.BADIANE pour xibaaru.com