Le gros mensonge d’Etat : Macky et ses avocats ont discrédité le groupe de travail…Et pourtant ils sont tous à Genève

Chasser le naturel, il revient au galop…L’Etat du Sénégal a toujours menti sur l’affaire Karim Wade. Et xibaaru va vous montrer à partir d’exemples très simples que l’Etat et ses avocats mentent depuis le début sur cette affaire et prennent les Sénégalais pour des béni oui oui. Le cas du groupe de Travail de l’ONU exprime à lui tout seul la mauvaise volonté de l’Etat du Sénégal de reconnaître que Monsieur Karim Wade est détenu arbitrairement dans les geôles de Macky Sall…Suivez le raisonnement…
Avis du Groupe de travail
En avril 2015, le groupe de travail sur la détention arbitraire de l’Onu estime que la détention du fils de l’ancien président de la République « est arbitraire en ce qu’elle est contraire aux articles 9 et 10 de la Déclaration universelle des droits de l’homme ainsi qu’aux articles 9 et 14 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP) et relève ainsi des catégories I et III». Par conséquent, il réclame la libération immédiate de Karim Wade.
Et l’Etat du Sénégal ayant reçu cet avis se tait et ne pipe pas un seul jusqu’au jour où les avocats de Karim Wade rendent public l’avis. Puis ce fut la levée de bouclier. Le ministre de la Justice et le porte-parole du gouvernement vont massacrer le groupe de travail.
Sidiki Kaba
Le ministre de la Justice fait une sortie le 03 juin. C’était lors de la conférence sur le renforcement de l’Etat de droit et la lutte contre la corruption en Afrique. Sidiki Kaba commence par dire que « L’Onu n’est pas un tribunal pour juger » ensuite il ajoute : « L’affaire a été jugée et un pourvoi en cassation a été fait. Maintenant, la décision définitive revient au juge de cassation». Et il conclut : « Le Sénégal est un Etat souverain. Toute décision prise par le juge est irrévocable et nul ne peut y intervenir».
Oumar Youm
Le Porte-parole du gouvernement de l’époque, Oumar Youm a insulté le groupe de travail : « Ce groupe de travail a fait un travail bâclé, partiel, qui ne repose pas sur le principe fondamental qui régit ce groupe de travail, le principe du contradictoire. Je ne vois pas comment on peut sortir un avis sur la base d’une saisine et des observations unilatérales qui n’ont pas été soumises à l’appréciation du Sénégal, qui n’ont pas permis au gouvernement du Sénégal de donner sa version des faits. »
Aujourd’hui
Avec tout ce que le gouvernement du Sénégal a dit par l’intermédiaire de son ministre de la Justice et de son porte-parole d’alors, les avocats de l’Etat du Sénégal se retrouvent aujourd’hui à Genève devant le groupe de travail. Et pourquoi ? Voici la réponse de l’Etat du Sénégal par un de ses avocats en l’occurrence Me Yérim Thiam
« Nous sommes allés rétablir l’honneur du Sénégal…L’Etat du Sénégal a passé son temps à promouvoir les droits de l’homme y compris aux Nations-Unies. Plusieurs magistrats sénégalais ont présidé ce groupe de travail. Et l’Etat du Sénégal est à l’origine de la création de ce groupe..»
Conclusion
L’état du Sénégal qui se dit souverain dans ses décisions judiciaires et qui avait vilipendé le groupe de travail se trouve à Genève devant ce même groupe pour rétablir un honneur perdu. Pourquoi l’honneur du Sénégal serait perdu si le groupe de travail ne représente absolument rien ?
Voici cet état de Macky qui nous dirige aujourd’hui. Un état obligé de faire dans le mensonge pour assouvir la vengeance d’un seul homme : MACKY SALL
Penda Sow pour xibaaru.com

2 Comments

  1. Ce cirque n’a que trop duré, le Sénégal de Mackysard est devenu le pays du mensonge( Macky, Kaba Youm..), de la trahison(Ousmane ngom, Djibo..) de l’arrogeance ( Cissé lo), du griotisme ( Youssou Ndour, Abdou Mbow, youssou Touré…), de la corruption ( toute la justice) j’en passe et j’en laisse car la liste risque d’être longue.
    Le magistère de ce PR par défaut à fait jaillir tout le mauvais coté des Hommes et pour en faire partie il faut se revêtir d’un habit indécent pour ne pas dire sale bref il s’agit de faire passer le mensonge à tout prix et tu seras payé à bon prix.
    Macky ne fait que payer pour survivre mieux pour différer sa MORT POLITIQUE parce qu’il ignore que le mensonge à de « courtes pattes » mais il pense qu’elle pourra durer jusqu’à l’obtention d’un second mandat.
    Il oublie par ailleurs qu’il lui faut couvrir ses arrières pour ne pas pourrir en prison avec ses mackyllons après le pouvoir.
    Le Sénégal est entrain de s’effondre, de s’enliser sous le regard complice de ceux qui dans un passé récent nous tympanisaient pour discréditer Wade prétextant un faux amour de la patrie. Couverts par des lobbies ils étaient prêts à mettre le mettre dans le chaos en sacrifiant des personnes pour arriver à leur objectifs.
    Après ce jeu qu’ils ont bien réussi, ils n’ont pas pu enlevé leurs habits tout juste après c’est pourquoi ils drainent toujours les séquelles de leur politique mesquine  » le loup peut perdre du poil mais ne perd jamais le vice ».
    Le chemin n’est plus long les gars persévérons!! la vérité finit toujours par TIOMPHER.

Les commentaires sont fermés.