Le dialogue inclusif de Macky Sall exclut les Enseignants

Dans son appel au dialogue à toutes les forces vives de la Nation, le président Macky Sall avait affiché sa « ferme volonté de mener des consultations inclusives, sur des questions exclusivement d’intérêt national »…

L’enseignement au Sénégal est une question d’intérêt national. Et mieux, les problèmes liés à l’enseignement sont plus importants que le dialogue politique ou même les retrouvailles libérales.

Alors pourquoi le président de la république n’accorderait-il pas une audience à ses enseignants et discuter de vive voix comme il l’a fait hier avec les grévistes de la faim de AMA Sénégal
Les travailleurs de l’ex société de nettoyage Ama Sénégal, ex-filiale du Groupe Ama Rome, qui observaient une grève de la faim depuis quelques jours, ont suspendu hier samedi leur diète après que le premier ait accepté » de leur accorder une audience et après que Macky Sall a joint le médiateur de cette affaire au téléphone. Eh oui, Macky Sall en personne a appelé le responsable de l’ONG Jamra qui discutait avec les grévistes pour confirmer l’ouverture des négociations avec le Premier ministre…

Mais pourquoi Macky Sall ne ferait pas de même avec les syndicats. Lui et le PM peuvent éviter le chaos dans lequel le ministre de l’éducation a plongé l’enseignement.

Et c’est le moment pour Macky de sauver l’école sénégalaise du suicide collectif…

Penda Sow pour xibaaru.com