Le DG de l’ADIE dans tous ses états…Des documents stratégiques envolés et des ordinateurs qui disparaissent

Le Directeur général de l’Agence de l’informatique de l’État (Adie), Cheikh Bakhoum, file du mauvais coton. Son agence est secouée par une série de vols qui ont fini par faire douter beaucoup de personnes de sa capacité à manager correctement l’agence. Selon nos informations, en plus du vol d’écrans intervenu il y a quelques mois, un autre vol y a été signalé ces derniers jours. En effet, les appareils ayant servis à l’audit biométrique de la Fonction publique rassemblés dans les locaux de l’Adie ont disparu sans que personne ne puisse dire avec exactitude depuis quand le vol a été commis dans le service. Agé seulement d’une trentaine d’année, le poulain de Maxime Jean Simon Ndiaye était présenté comme un génie pour avoir mis en place les E-conseils des ministres. Mais de plus en plus, la compétence du successeur de Khassim Wone est remise en cause par des informaticiens nichés dans les hautes sphères de l’État. Ses proches confirment le vol d’appareils contenus dans des valises, mais minimisent la portée puisque, d’après eux, une enquête a été diligentée et que les voleurs seront démasqués bientôt.