Le député Omar Sarr à un pas de la liberté…Le pouvoir veut aussi sa libération…Ça sent la décrispation !

Dans quelques heures, Omar Sarr fera face au juge du 1er cabinet d’instruction du Tribunal de Dakar qui va l’entendre sur le fond du dossier qui lui a valu un mandat de dépôt depuis le 21 décembre dernier.
Inculpé pour «faux et usage de faux et diffusion de fausses nouvelles», Le secrétaire Général adjoint du PDS et coordonnateur des libéraux a été arrêté le 19 décembre à la suite des propos tenus à l’égard du président de la République, après les aveux de Lamine Diack, concernant les bénéficiaires de l’argent du dopage.
Et selon notre ARI (agent de renseignement infiltré) au Palais de la République, plusieurs voix concordantes ont plaidé pour la décrispation en demandant l’élargissement du prisonnier politique encombrant.
Selon notre ARI (agent de renseignement infiltré) au Palais, la majeure partie des conseillers du Président aurait plaidé pour une liberté du député libéral qui n’a fait que reprendre et commenter un article du journal français le Monde qui s’est lui-même rétracté en reconnaissant à tort avoir associé malencontreusement le nom du président de la République au scandale Lamine Diack…Et Notre ARI (agent de renseignement infiltré) au Palais va plus loin en indiquant que dans le cabinet restreint du président Macky, plusieurs membres sont pour la liberté du député Omar Sarr car cette incarcération n’arrange guère la bonne gouvernance et l’Etat de droit instaurés par Macky Sall.
Tout porte à croire que les opinions des conseillers du Palais reflète le sentiment du Président de la République. Selon certaines sources, Macky serait favorable à la libération de Omar Sarr mais il laisse la justice faire son travail…
Pour notre ARI, Omar Sarr serai libre dans quelques heures…
Affaire à suivre !
Penda Sow pour xibaaru.com

1 Comment

  1. mieux vaut l’ enfermer hermétiquement; si non, il continuera de parler en homme libre, et l’ autre n’ en veut pas!!!…

Les commentaires sont fermés.