L’APR cultive la polémique politique au lieu de s’occuper des 500.000 emplois de Macky Sall

Le 29 juin 2012, trois mois après son accession au pouvoir, Macky Sall le nouveau président de la République confirmait l’un des points du programme « Yoonu Yokuté » qui l’avait conduit au pouvoir…C’était bien avant l’élaboration du Plan Sénégal Emergent. Il disait ceci lors d’un entretien accordé à 6 organes de presse à l’occasion de ses 100 jours au pouvoir. Il s’exprimait à l’issue du Conseil des ministres décentralisé à Ziguinchor: « J’ai pour ambition de créer 500.000 emplois pour lutter durablement contre le chômage des jeunes et le sous-emploi, à travers mon programme de développement économique et social. Les axes d’intervention, vont concerner les secteurs de l’agriculture, de la production, de l’aquaculture et de l’élevage qui devront générer des emplois ‘’pour permettre au pays de former sa jeunesse. Avant de répondre à ces besoins, la priorité réside dans le développement de ‘’Pôles de formation professionnelle dans toutes les régions ».
Aujourd’hui en 2016, Macky Sall n’a pas encore réussi à créer 500.000 emplois. Et il a encore du chemin à faire.
Et l’APR, la formation politique du Président de la république, au lieu d’aider son président à réaliser ce programme qui va sans doute répondre à une forte demande sociale, se lance dans une chasse à la nationalité » de Wade en demandant l’ouverture d’une enquête parlementaire.
Quel est l’impact de cette enquête parlementaire ? Son incidence sur le plan social ? Et la nécessité de cette enquête ?
Abdoulaye Wade, ancien président du Sénégal, Sénégalais, Ivoirien, Burkinabè, Chinois, Français, Américain, Turc, Saoudien ou Yéménite, qu’est-ce que cela peut bien faire aux Sénégalais si l’on sait que Wade est parti du pouvoir les mains propres et qu’aujourd’hui, son âge ne lui permet d’occuper aucune fonction élective et nominative au Sénégal.
C’est une perte de temps de l’APR de fouiller du côté de la nationalité de Wade. Les demandes sociales sont là et le peuple attend du parti présidentiel un discours plus responsable et moins belliqueux.
Penda Sow pour xibaaru.com

2 Comments

  1. NON SEULEMENT L’APR DÉTOURNE LE DÉBAT, MAIS MACKY A PEUR DE DONNER LA DATE DU RÉFÉRENDUM.
    MACKY BOMBE LE TORSE, MAIS C’EST UN FAIBLE. IL A PEUR DES SOCIALISTES, IL A PEUR DE WADE. IL A PEUR DE TOUT LE MONDE.

  2. mdrrr penda yow t’es mayuvaise foi. Tu es tombée dans ton propre piège, yow tamite gueuno fi mouss kene. Dans ton texte tu cite ceci:« J’ai pour ambition de créer 500.000 emplois pour lutter durablement contre le chômage des jeunes et le sous-emploi, à travers mon programme de développement économique et social. Les axes d’intervention, vont concerner les secteurs de l’agriculture, de la production, de l’aquaculture et de l’élevage qui devront générer des emplois ‘’pour permettre au pays de former sa jeunesse. Avant de répondre à ces besoins, la priorité réside dans le développement de ‘’Pôles de formation professionnelle dans toutes les régions ». Le président a bien dit qu’il a pour ambition maname mbébétam moy créer 500.000 emplois et Dieu SAIT, tu le sais les sénégalais le savent, il a fait plus de la moitié alors que son mandat et en cours et ça c juste ce qui est déclaré officiellement, dans les village les plus reculé bcp de jeunes ont été financé pour leur projet d’agriculture. Je peux accepter une chose sur ce plan que tu dises que les responsables APR sont de mauvais communicants, malgré tous les efforts que fait le président, ils peinent à a le défendre convenablement et c dommage.
    Voyons toi aussi, le débat sur la nationalité ne pourrait être inutile et sans aucun n’impact, gspr que tu ne parles pas sérieusement, on parle d’une haute trahison la, Wade c foutu de la gueule des sénégalais et par la même occasion il voulait nous imposé un autre français, quand même l’esclavage a été abolie et la colonisation c fini; voilà? Le débat est plus qu’important c vital, nous sénégalais n’accepteront plus qu’un bi national ne soit ici ne serait ce qu’un chef de quartier ou même d’ASC. C du foutage de gueule.
    « Wade est parti les mains propres »? Tu veux rire? Sur les mains de qui tu met les crimes économiques, sociales, commis. Il est plutôt parti les mains tacheté de SANG, le ventre plein de RIBA, et ZERO DIGNITE

Les commentaires sont fermés.