L’année scolaire encore en danger…Le grand cadre signe mais le Cusems refuse et continue sa grève

Tout le Sénégal y a cru…A la fin des grèves interminables depuis février…
Le gouvernement a eu un accord avec le Grand cadre des syndicats de l’enseignement mais pas avec le CUSEMS qui est le Cadre unitaire syndical des enseignants du moyen et du secondaire qui regroupe près de la moitié des profs de ce pays.
Le PM s’engage, le grand cadre suspend le mot d’ordre de grève, le CUSEMS se radicalise
Les syndicats de l’enseignement (membres du grand cadre) en grève depuis le mois de Février dernier viennent de suspendre leur mouvement. Cette mesure intervient après leur seconde rencontre ce Jeudi avec le Premier Ministre Dionne. Parmi les mesures prises pour apaiser le climat figurent en bonne place l’engagement du Premier Ministre de faire restituer les sommes retenues sur le salaire des enseignants grévistes. Selon notre source, le premier ministre s’est aussi engagé à faciliter une rencontre entre les syndicats d’enseignants et le Président de la République. Aucune date n’a été avancée. Notre interlocuteur de préciser que le grand cadre qui ne crache pas sur les acquis notamment la validation des années de volontariat, de vacation et de contractualisation ou encore la formation diplômante des enseignants entre autres, a décidé de suspendre le mouvement pour sauver l’année scolaire. Cette décision fait suite à plusieurs demandes enregistrés par les enseignants et qui sont venues de partout. Sur la question principale du désaccord entre l’état et les enseignants, le gouvernement n’a pas varié sur sa position. Il faut signaler que le CUSEMS qui n’est pas membre du grand cadre a, quant à lui, décidé de poursuivre la lutte. C’est dire que le gouvernement n’en a pas encore fini avec les menaces qui pèsent sur l’année scolaire.
L.Badiane pour xibaaru.com