Lamine Diack retenu en France…Un otage en échange de son fils…

Cinq mois après sa mise en examen, Lamine Diack ne peut toujours pas quitter la France. Le juge a récemment rejeté une demande introduite dans ce sens.

Lamine Diack, doublement mis en examen pour corruption présumée entre novembre et décembre 2015, est pris en ‘’otage’’ par les magistrats français, tant que son fils Massata, resté à Dakar, ne se rend pas. C’est en tout cas, ce qu’a révélé le journal Libération de ce vendredi 1er avril 2016.

Ancien président de l’athlétisme mondial, Lamine Diack ne peut aujourd’hui encore récupérer son passeport pour quitter le territoire français. Ce en raison d’un contrôle judiciaire. Pourtant, il a dû payer une caution de 140 000 euros soit 91,8 millions de F Cfa.