Lamine Diack n’est pas un héros…Il a volé des sous et ses fils sont des lâches

Le weekend dernier, xibaaru, sous la plume de Penda Sow, dénonçait l’acharnement de la justice française sur notre compatriote Lamine Diack à travers cet article intitulé : « La justice française s’acharne sur Lamine Diack…Le seul qui paye pour tous »

Et les réactions ont été nombreuses à travers des contributions convergentes et contradictoires parvenues à notre rédactions. Parmi celles-ci, la réaction de Mr Cissé Kane Ndao, président du parti de l’Alliance Démocratique Pour la République (ADER). L’opposant politique critique la position prise par xibaaru tout en indexant la lâcheté des enfants de Lamine Diack mis en cause dans ce scandale mais il met en évidence l’implication de lamine Diack dans sa dans le complot visant à destituer un président démocratiquement élu avec l’argent sale du dopage…Voici in extenso la réaction du président de l’ADER adressée à notre rédaction…

REPONSES A PENDA SOW

Penda Sow,

La justice française s’acharne sur Lamine Diack…Le seul qui paye pour tous…

Qui sont les « tous »? Ce sont ses fils. Les maitres chanteurs avec la complicité de son avocat conseil. Et ses fils préfèrent le voir mort plutôt que d’aller se rendre afin que la justice les lave…s’ils ne sont pas coupables. Mais ces falots n’osent même pas se rendre en Casamance, de peur de traverser la Gambie et se faire arrêter. Ils se disent sans doute que malgré tout leur pater a fini sa vie, et qu’il pouvait mourir tranquille; et, de toute façon, selon leur vile conscience, au vu de son âge grabataire, on n’osera jamais l’emprisonner, et il n’est quand même pas malheureux, en France!
Alors, arrêtons de nous présenter Lamine Diack comme un héros : il a volé des sous, pour s’en prendre à un président de son pays démocratiquement élu. Il a installé ses fils au cœur de l’IAAF, et a toujours fermé les yeux sur leurs combines. S’il ne les avait pas bénites, elles n’auraient jamais atteint cette ampleur scandaleuse.
Si ses enfants maintenant sont trop lâches pour se rendre et assumer leurs actes, il n’a qu’à s’en prendre à lui-même, c’est le fruit de l’éducation qu’il leur a donnée.

Cissé Kane NDAO

Président A.DE.R.