Lamine Diack a financé une coalition à hauteur de 327 millions pour bloquer Karim Wade en 2009…

Les faits parlent d’eux-mêmes. Le président de l’IAAF a déclaré avoir financé une opposition en 2009 pour barrer la route à Karim Wade. C’était lors des élections municipales. Et xibaaru va vous montrer comment il est facile de débusquer ce parti ou cette coalition qui a bénéficié de cette énorme somme de 500.000 euros soit 327 millions CFA rien que pour barrer la route à Karim Wade.
Lors de ses aveux aux juges Français repris par le journal « Le Monde », Lamine Diack a affirmé avoir financé l’opposition sans avancer de nom.
Ensuite l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières (Oclclif), une institution française, cité par certaines sources, aurait entendu Lamine Diack puis livré es aveux à des journalistes : «Jamais Lamine Diack n’a cité Macky Sall ni pendant ses auditions encore moins lors de ses interrogatoires. En fait, il n’a pas donné un seul nom. Il a affirmé avoir sollicité le financement des russes parce qu’il voulait être candidat à la Présidentielle. Par la suite, il a financé certains mouvements…Par contre, il a nommément cité la mairie de Dakar en assurant avoir débloqué près de 500.000 euros (327 millions FCFA) pour barrer la route à Karim Wade. Il a refusé de citer le bénéficiaire malgré notre insistance mais nous tentons d’en savoir plus.»
Donc selon l’OCLCLIF, Lamine Diack a cité la Mairie comme étant la cible principale de son investissement en 2009.
Et les aveux de lamine Diack indexe la coalition victorieuse des élections municipales de 2009 à Dakar pour bloquer la route à Karim Wade considéré comme l’enfant gâté de son père alors président de la République…Suivez le raisonnement
L’agence France Presse (AFP) du 18 avril 2009 écrivait ce qui suit en citant la radio Sud Fm : « Le candidat de l’opposition Khalifa Sall est devenu aujourd’hui maire de Dakar lors d’un vote du conseil municipal issu des élections locales du 22 mars, à l’occasion desquelles le président Abdoulaye Wade avait subi un important revers. Khalifa Sall, membre du Parti socialiste (PS) et de la coalition Benno Siggil Senegaal (S’unir pour un Sénégal debout, en langue wolof), a été élu avec 81 des 100 voix exprimées lors d’un vote au siège de la mairie ».
L’argent de Lamine Diack aurait financé la coalition Benno Siggil Senegaal…
Alors Khalifa Sall doit parler car l’argent du dopage russe aurait servi à débarrasser ses principaux adversaires qui étaient Karim Wade et le maire libéral sortant, Pape Diop.
Mobel Sirah Ba pour xibaaru.com