L’Ambassade de France humilie et massacre toute la communauté Sérère…Et le lutteur Yékini humilié aussi

Qui peut appeler à l’ordre le Consulat de France basé au Sénégal?
En véritable colon, il vient une fois de plus de manifester son manque de respect vis à vis de la communauté Sérère. Son comportement intolérable, malhonnête, incompréhensible, louche, vache et lâche n’en finit pas d’indisposer les sénégalais mais surtout aux artistes.
Il est temps que les autorités mettent fin à ce manque de respect et de considération notoire.
Sommes-nous toujours  » au rendez-vous du donner et du recevoir  » ou au rendez-vous du colonialisme continu?
L’Association Culture Sans Frontières qui doit organiser une grande nuit Sérère à Paris en hommage au Président poète Léopold Sédar Senghor attend depuis plusieurs jours les visas d’entrée en France que devrait lui délivrer le Consulat de France.
Cette soirée est placée sous le sceau de la diversité culturelle. L’Association œuvre dans le domaine culturel et social depuis plus de deux décennies mais les employés de Pagano continuent à faire la sourde oreille.
La soirée doit être animée par Simon Sène, Oussou Ndiol, Mbayang Loum, Ibrahima Sène Fimela et le champion de lutte Yahya Diop Yekini.
Une salle a été louée, des affiches confectionnées et un millier de billets déjà vendus. Si les services du Consulat de France continuent à traîner les pieds et à fermer l’œil, le bilan risque d’être lourd et catastrophique pour la communauté Sérère qui a déjà déboursé énormément d’argent : des avances financières faites aux artiste, les réservations d’hôtel, les billets d’avion et les publicités faites à travers la télévision depuis plus d’un mois. A ce jour, les dépenses faites par l’Association dépassent vingt-cinq mille euros (25.000 euros).
Tous les artistes qui doivent participer à cette soirée disposent de permis délivrés par la Direction Départementale du Travail des Etrangers.
Les demandes de visa ont été déposées depuis le 18 décembre pour un départ prévu hier mardi 29 décembre.
Mais à ce jour, le Consulat n’a eu ni le respect ni le professionnalisme encore moins là courtoisie d’informer l’Association quant à l’issue réservée à ses dossiers.
Aujourd’hui, l’Association veut tenir à témoin l’opinion nationale et internationale sur les pratiques peu orthodoxes du Consulat de France à Dakar. Depuis un bon moment, les artistes ont l’impression que le Consul de France n’apprécie plus la culture sénégalaise et pourtant le Président François Hollande lors de son passage à Dakar avait promis de faciliter les formalités d’obtention du visa aux artistes sénégalais. L’actuel Consul et son équipe sont loin d’œuvrer dans ce bon sens.
Et si Youssou Ndour avait raison en demandant de boycotter le Consulat de France?
Aïssatou Doucouré pour xibaaru.com