Laissons le mouton pisser jusqu’en 2017…Ce sera sa Tabaski…Le peuple va s’en débarrasser…

Vivement février 2017 et que le peuple sénégalais boute monsieur Macky Sall et sa clique hors du pouvoir où nous l’avons installé de manière accidentelle en 2012.
Un président qui ne fait que de la communication depuis son installation avec à sa solde Madiambal, Latif Coulibaly, Souleymane Jules Diop et Yakham Mbaye pour ne citer que ceux-là.
De retour de Ouagadougou, le président de la république n’a eu aucune compassion pour ses compatriotes noyés dans les inondations. Même si ce n’est pas de sa faute il aurait pu avoir un mot ou un petit geste pour montrer qu’il se soucie de ceux qui l’ont élu pour lui permettre d’aller à Ouagadougou, Abuja où je ne sais quel autre capitale du monde.
Macky Sall ne se soucie que de son image internationale et de sa famille (il est allé assister à la remise de diplôme de son fils aux USA même si ses gourous de la communication ont tenté de nous vendre le fait qu’il n’ait pas utilisé l’avion présidentiel, il y est quand même allé avec notre argent « Ndakhté Donnoul Bayam lou mou diendé billet avion ».
Venir compatir dans la banlieue et les régions sinistrés avec le peuple aurait été un acte apprécié par nous tous.
Macky Sall a cependant préféré aller se promener à New York avec notre argent et nos moyens, accompagné de sa cour pour quelque chose qui n’est d’aucun intérêt pour notre pays.
Aller parader à l’Assemblée Générale des Nations Unies en laissant derrière lui des milliers de familles dans la détresse des inondations est un acte criminelle même son premier ministre n’a pas daigné interrompre son pèlerinage sachant que plus d’une centaine de ses compatriotes avaient été laissé en rade à Dakar de par la faute du commissaire au pèlerinage donc de l’état du Sénégal.
Le sénégalais est très patient et a très bonne mémoire donc comme le dit l’adage « laisse mouton pisser, Tabaski viendra »…Et la vraie Tabaski sera au mois de mars 2017 lorsque nous le bouterons hors du palais.
Bal lène ma ak, Bal na lène, yallah na niou yallah bolé bal
Deweneti
Un citoyen Sénégalais