L’AFP n’a plus de place à Kédougou. Malick Gackou décime l’AFP de Niasse

Les militants du Grand Parti viennent de réserver un accueil chaleureux à leur leader El hadj Malick Gakou à l’occasion d’une mobilisation exceptionnelle tenue au Black and White de Kédougou.
C’est aux environs de 17 h ce mardi 6 octobre 2015 que M El hadj Malick Gakou, le leader du Grand Parti est arrivé à Kédougou. A la suite d’une visite de courtoisie au gouverneur de région, le leader du Grand Parti s’est rendu au stade Mamba Guirassy de Kédougou pour sympathiser avec la jeunesse de Kédougou qui disputait un match de football. Il a promis de doter les différentes équipes en maillots.
gackou kédougouElire M El hadj Gakou comme président de la République
A l’occasion d’un grand rassemblement au Black and White les militants et leurs responsables locaux ont manifesté leur engagement à soutenir M El hadj Malick Gakou, le leader du Grand Parti. Les femmes ont remporté le record de la mobilisation.
« Toute la jeunesse de Kédougou est derrière vous. La région de Kédougou souffre de plusieurs maux. Il s’agit de l’enclavement, du chômage des jeunes et de la pauvreté. Nous avons tous démissionné de l’AFP pour le Grand Parti. Nous sommes derrière vous pour vous élire comme président de la république » a souligné M Mamadou Ndao, le responsable des jeunes militants du Grand Parti.
Aminata Dembélé, la responsable des femmes n’en dira pas moins. « Nous, les femmes avions compris que les hommes jouissaient de notre ignorance. Notre soutien à votre égard est sans faille. Nous, populations de Kédougou souffrons et ne savons pas comment sortir de la pauvreté. Nous nous battons matin, midi et soir pour le Grand Parti. Il y a bel et bien opposition à Kédougou. L’APR est divisée à Kédougou. Nous, du Grand Parti, sommes unis. Nous porterons haut le flambeau du Grand Parti à Kédougou » a-t-elle indiqué.
La page AFP est tournée à Kédougou
Pour les militants du Grand Parti, le divorce est fait, l’AFP n’a plus de place à Kédougou. Tous les militants ont tourné le dos à Moustapha Niasse.
« Je ne viens pas dans le grand parti pour des histoires de matériels. El hadj Malick Gakou est un homme généreux. L’AFP n’a que deux militants à Kédougou. L’un est un charlatan et l’autre est incapable de lister les délégués de quartiers de la commune de Kédougou à plus forte raison que les problèmes de la population. Puisque Moustapha Niasse dit que l’Afp est une propriété de l’APR, la page de l’AFP est tournée à Kédougou. Nous ne faisons que formaliser cet engagement. Nous sommes actuellement dans la deuxième phase de mobilisation des militants. Nous allons vous accompagner jusqu’ au palais de la république » a dit Mahamady Cissokho coordonnateur du grand parti à Kédougou.
Les populations de Kédougou sont abandonnées
Prenant la parole, El hadj Malick Gakou, le leader du Grand Parti a été sidéré par la situation de la région de Kédougou. C’est pourquoi, il n’a pas manqué de fustiger l’abandon des populations de cette belle région par l’Etat central.
«J’accepte votre démission de l’AFP .Les Femmes de Kédougou sont engagées les jeunes de Kédougou sont des jeunes engagée. La jeunesse de Kédougou est combattante et combative. La région de Kédougou est enclavée. Dans le domaine de la santé, le taux de mortalité maternelle est élevé. Les problèmes de santé sont récurrents à Kédougou. Les jeunes de travaillent pas. Kédougou doit avoir mieux et plus que ça. On a l’impression que ce sont des populations abandonnées, oubliées Le Grand Parti sera là pour combattre ce mal » a-t-il souligné.
Il faut dire que c’est dans le cadre d’une tournée nationale entamée depuis 5 jours, que le leader du Grand Parti s’est rendu à Kédougou et dans d’autres localités du pays pour s’enquérir des véritables doléances des populations.
Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com