La sécurité de Macky bouscule les marabouts, brutalise les politiciens locaux et vire les journalistes

La sécurité déployée partout où est passé hier Macky à Touba n’a pas fait que des heureux. Loin de là d’ailleurs. Au niveau de la Résidence Khadimou Rassoul où la sécurité était particulièrement nerveuse, il y a eu de chaudes empoignades avec des responsables politiques qui voulaient accéder à la salle. La sécurité qui était intraitable avait filtré les entrées. Un qui en a fait les frais, c’est l’un des gardes du corps d’El Pistolero. Le gars à qui la sécurité avait demandé de sortir avait refusé. Mal lui en a pris, parce qu’il a été bousculé et chassé comme un malpropre par la sécurité. Même les journalistes n’ont pas été épargnés par ce dispositif puisqu’une bonne partie d’entre eux a été laissée en rade à la porte jusqu’à quelques minutes de l’arrivée du chef de l’Etat quand El Hadji Kassé, le ministre chargé de la Com du Palais a demandé aux gendarmes de laisser entrer toute la presse au niveau de la salle.