La population de Kédougou dans sa majorité votera OUI au référendum

C’est le point de vue des responsables de la Coalition Benno Bokk Yakaar (BBY) de Kédougou à l’occasion d’un point de presse de soutien et de réaffirmation de leur engagement auprès du président de la république Macky Sall.
Ce point de presse regroupait les présidents des conseils départementaux de Kédougou Saraya et Salémata, des maires, des représentants partis alliés (parti socialiste (PS), de l’Alliance des Forces pour le Progrès (AFP) et des conseillers municipaux et départementaux.
Le président n’a pas trahi sa « promesse électorale » selon le président du conseil départemental de Kédougou
Le président du conseil départemental de Kédougou soutient que le président a pris une sage décision en se pliant à la décision du conseil constitutionnel..
« Le président n’a pas trahi sa « promesse électorale » mais tient juste à respecter les conclusions de l’autorité compétente. Il a fait la déclaration au nom de tous les responsables politiques présents. Nous parlons ici au nom de la population entière qui nous a accordé sa confiance. Le conseil constitutionnel n’a pas approuvé le vœu du président de réduire son mandat à cinq ans. Le président a prêté serment pour une durée de sept ans et donc cette mesure ne pouvant s’appliquer au mandat en cours. Le président étant le garant de la constitution, il est obligé de se plier à cette décision du conseil constitutionnel qui ne lui laisse aucun recours. Par ce fait, il respecte l’indépendance des trois pouvoirs judiciaire, exécutif et législatif malgré son vœu de tenir sa promesse électorale. Il faut féliciter le courage politique du président Macky Sall. Nous soutenons le chef de l’Etat dans sa sage décision qui garantit son respect de la démocratie et de la constitution. Le président est une référence parmi les hommes politiques en Afrique et de par le monde » a déclaré M Lessény Sy, Président du conseil départemental de Kédougou.
Il reviendra à la charge pour dire « Démissionner serait un aveu de faiblesse, le président se conforme juste a la justice et il n’acceptera pas de plonger le pays dans une faiblesse institutionnelle. En plus, la démission serait contre la décision des populations de l’élire ».
Une large campagne est lancée pour un OUI au référendum
Vu l’importance de chacun des quinze (15) points du référendum, la coalition BBY de Kédougou a appelé à une forte campagne d’information autour de ce référendum afin que la population puisse l’approuver.
« La réduction du mandat présidentiel n’était pas le seul point du référendum. Il s’agissait en effet de 15 points différents. En plus de la réduction du mandat à 5 ans applicable après celui en cours, il y a la réduction du nombre de mandats à deux applicable à celui en cours ainsi que plusieurs autres points. Nous tous, élus confondus, jeunes, femmes et vieux appelons toute la population à voter massivement OUI au référendum du 20 mars. Nous devons voter OUI afin de réconforter le président dans sa décision. Quant à l’opposition locale, nous ne la sous-estimons pas mais notre priorité ce sont les populations. Toutefois nous ne voyons pas d’opposition à Kédougou et ce point ne nous intrigue pas» a-t-il conclu.
Ce référendum prévu pour le 20 Mars prochain continue de susciter plusieurs polémiques au niveau national chez les acteurs politiques.
Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com