La nuit politique de politique de Macky à Paris…Il reçoit l’APR et les rebelles de l’APR

Comme indiqué en exclusivité hier sur notre site, le président Macky Sall a fait une escale à Paris pour une visite privée qui a caché bien des secrets.

Cette visite était plutôt politique, le patron de l’APR voulait véritablement régler les problèmes qui secouent son parti depuis quelques mois en France. En effet, l’APR France traverse des secousses depuis un certain temps. Les militants de certaines sections, Amandier en particulier, dénoncent la gestion de Demba Sow, coordonnateur de la DSE (Délégation des Sénégalais de l’Extérieur) de l’APR-France à la tête dudit parti.

Une guéguerre que ne supporte certainement plus le chef suprême de l’APR, Macky Sall, avec en plus des accusations entre militants de malversations financières, détournements et batailles d’égo.

D’après les avis recueillis, les militants veulent plus de considérations de la part des responsables actuels ; ils souhaitent par ailleurs que l’APR soit restructurée de la base au sommet car disent-ils, c’est le seul moyen de gagner les prochaines élections présidentielles.

En tout cas, Macky Sall n’a pas ignoré la colère des militants car dès son arrivée à Paris pour une « visite privée », il a convoqué les principaux contestataires pour une audience à la résidence de l’ambassadeur au 22 rue Vineuse dans le chic 16ème arrondissement de Paris où se situe aussi ses appartements privés.

Nos ARI (agents de renseignements infiltrés) présents sur place, nous indiquent que les militants apéristes scandaient en chœur « DSE démission, DSE démission ».

Outre ces militants apéristes contestataires, le chef suprême de l’APR, Macky Sall, a également profité pour recevoir le « présidium du Oui » mais aussi les leaders de Benno Book Yaakar à Paris ainsi que le sociologue des migrations et Leader du Parti Kissal Sénégal, Mamadou Dème, affectueusement appelé Monsieur bonnet rouge.

Une seule question taraude les esprits : Macky Sall va-t-il renouveler sa confiance à Demba Sow ou organiser des élections comme le veulent les frondeurs apéristes ?

Pape Sembene pour Xibaaru