La nouvelle mode au Sénégal : « Karim m’a appelé » fait le buzz partout (A la demande générale)

Depuis la sortie carcérale du prisonnier politique  le plus célèbre que le Sénégal ait connu, Karim Wade, ancien ministre du Ciel et de la Terre,  une expression est monnaie courante sur les réseaux sociaux voire dans la presse. Il s’agit du « Karim m’a appelé » qui crée malaise et frustration chez les partisans de Karim le qatari !

Depuis Doha, où Wade fils se trouve, les téléphones des différents responsables politiques ne cessent de sonner. Chez les responsables libéraux en particulier, c’est devenu un concours national, chacun y va de sa touche. Actuellement nous sommes en mesure de vous dire, les libéraux n’ont qu’une obsession, recevoir le coup de fil du nouveau qatari depuis Doha.

Certains l’ont fièrement affiché sur leur page Facebook, allant jusqu’à dévoiler le contenu de leur discussion, d’autres ont frisé le ridicule, en précisant l’heure de l’appel. Pour la confiance à l’avenir, Wade fils peut s’inquiéter.

« Karimistes trahis »

Mais votre site préféré va vous dévoiler la face cachée de ces appels. En effet, de tous les appels passés, aucun « karimiste », n’a reçu le moindre signal. Ces mêmes karimistes qui ont mis leur vie en danger pour défendre sa cause, bravé la neige et la pluie pour exiger sa libération à Paris. La colère et la déception étaient palpables au moment des échanges avec ces leaders karimistes.

Aucun responsable des mouvements de soutien basés à Paris n’a reçu un moindre message de Karim d’après nos informations. Un leader karimiste, le cœur meurtri nous indique : « Après tout ce qu’on a enduré pour lui, il nous a oubliés, Karim ne sera jamais comme son père, il n’est pas reconnaissant ». Une autre karimiste, toujours à Paris, contactée par notre rédaction, ajoute ceci : « je regrette d’avoir divorcé avec mon mari, il m’avait pourtant prévenu que Karim est un ingrat, et il a bien raison, là j’ai vraiment honte et il doit bien rire là où il est ».

Protocole de Doha…

Bref pour ainsi dire, que mêmes les soutiens de la première heure sont snobés par des pseudos responsables qui n’apporteront rien à sa « carrière » politique.

Que les militants frustrés ne soient point surpris, le protocole de Doha est passé par là ! Passé de prisonnier politique international à téléphoniste international, c’est du Président by PHONE.

Pape Sembène pour Xibaaru