La libération de Karim…Une exigence sociale : la Justice devient ridicule

Pape Mamadou Pouye, coaccusé de Karim Wade vient de bénéficier de la liberté conditionnelle après avoir purgé plus de la moitié de sa peine. Il a été condamné à 5 ans de prison ferme. Et vu que ce complice de Karim est en prison depuis avril 2013, la justice lui a accordé une liberté conditionnelle, ce qui est prévu dans les textes…

Et Pape Mamadou Pouye a été libéré sans bruit. Personne n’a « jacassé ». Les hiboux de l’APR qui sont toujours prêts à hululer lorsqu’il s’agit de la traque des biens mal acquis, ont même oublié qu’un complice de Karim a été libéré…

Karim doit bénéficier aussi de la liberté conditionnelle. Mais la justice le maintient quand même en prison. Il a été incarcéré en avril 2013 et condamné à 6 ans de prison ferme. Nous sommes en juin 2016…Donc Karim a fait plus de la moitié de sa peine. Mais la justice libère son complice et garde Karim en prison…Et Pourquoi ?

Par la seule volonté du maître de la justice, Macky Sall. Même si Macky jouer la carte politique et utilise le cas Karim Wade comme un pion devant lui permettre de faire échec et mat, la justice sénégalaise devient ridicule à tout point de vue.

Cette justice qui libère un accusé, Thione Dollar Seck parce qu’il est une star et refuse la liberté à son complice, cette justice qui libère un Taïb Socé parce qu’il est un prêcheur célèbre, cette justice qui garde Karim Wade en prison parce qu’il menace le fauteuil présidentiel…

Presque tous les coaccusés de Karim sont libres : Bibo Bourgi en France pour se soigner, Pape Abdou Diassé libéré, Pape Mamadou Pouye libéré…

Mais Karim Wade, toujours en prison…Et pourquoi ?

Penda Sow pour xibaaru.com