La justice se précipite dans l’expulsion de Bibo Bourgi de sa maison…Le jugement rendu 7 jours avant

La sentence est tombée. Après plusieurs mois d’attente, le juge des référés a rendu sa décision, hier, dans l’affaire de l’appartement d’Eden Rock du co-accusé de Karim, Ibrahim Aboukhalil dit Bibo Bourgi. Le tribunal de grande instance de Dakar a ordonné l’expulsion de Bibo Bourgi de son appartement d’Eden Rock où il occupait un duplex et ceci, conformément à l’arrêt de la Cour suprême qui a confirmé le verdict de la Crei. Le Franco-sénégalais va ainsi perdre son appartement. Il a été expulsé de l’appartement à la résidence Eden Roc qui est désormais une propriété à l’Etat du Sénégal.

Ses avocats font appel

Suite à cette décision, l’un des avocats de l’homme d’affaires, Me Leyti Ndiaye a fait une sortie pour fustiger cette démarche tout en soulignant qu’ils vont faire appel. « Cette décision nous surprend à plus d’un titre. Elle nous surprend parce que lorsque l’affaire a été plaidée, le 18 avril 2016, le délibéré avait été fixé au lundi 9 mai 2016 c’est dire lundi prochain. C’est de façon, tout à fait surprenante, que nous avons entendu le tribunal vider son délibéré. Ça c’est la plus grande surprise que nous avons eue. Donc, cette affaire a été vidée une semaine avant la date prévue, c’est assez inhabituel. Ça l’est suffisamment pour être souligné » s’est offusqué l’avocat sur la Rfm.

Selon lui, « le deuxième élément de surprise, c’est les arguments juridiques que nous avons développés parce que la vérité c’est que dans cette affaire, l’Etat du Sénégal a procédé à la mutation du titre à son propre profit de façon tout à fait illégale et nous l’avons démontré de façon non contestable dans le dossier ». Seulement, à en croire Me Leyti Ndiaye, cette situation ne restera pas sans suite. « Nous allons faire appel parce que l’ordonnance a été rendue par le président, la loi permet jusqu’à la signification d’un délai de 15 jours de faire appel. Donc, nous allons faire appel. Le combat continue ». A signaler que Bibo Bourgi a été  condamné à 5 ans d’emprisonnement ferme et une amende de 138 milliards de F Cfa avec la confiscation de ses biens.

Le Pop

1 Comment

  1. Inutile de faire appel parce que la justice sénégalaise n’existe plus. Si vous faites appel vous allez perdre parce que la justice se rangera du côté du pouvoir. Attendez que le Senegal redevienne normal apres le depart de l’actuel regime pour engager une procédure judiciaire. Pour l’instant tout ce que vous ferez ne servira à rien. Conseil d’ami

Les commentaires sont fermés.