La Justice « corrompue » de Macky Sall est bien appréciée…Même le PDS applaudit cette justice injuste

Voici comment marche la justice du Sénégal…Quelqu’un parle à Macky et un détenu est libéré…
Vive le Sénégal et vive la République…Ainsi va le pays sous Macky Sall…
Si vous avez un ami qui connaît Macky Sall, alors toutes les personnes que vous connaissez et qui sont en prison peuvent être libérées par le bouche à oreille. C’est dire que notre justice fonctionne par le bouche à oreille. La libération du prisonnier politique, me Amadou Sall en est l’illustration parfaite.
Me Amadou Sall avait été incarcéré pour une banale affaire de mots déplacés à l’encontre du Chef de L’Etat. Ces propos ont été détournés faisant de lui une menace pour la sûreté de l’Etat.
Ce qui s’est passé
Lors d’un rassemblement organisé à Guédiawaye par le mouvement “Disso diam Karim Wade”, l’ancien ministre de la Justice avait tenu des propos jugés graves par le parquet. “Macky Sall est un peureux. Il est incompétent, incapable et impuissant. Il n’a pas de projet de société. C’est par pur hasard qu’il est devenu chef de l’Etat. Pour lui, la seule chose qu’il doit faire, c’est d’emprisonner Karim Wade. Nous ferons face à lui. Que tout un chacun sort son bâton, gourdin, cuillère, pilon…pour la résistance. Son seul objectif, quand il est arrivé au pouvoir, c’était de détruire la famille d’Abdoulaye Wade ».
Pour ces petites phrases, l’avocat a passé 3 mois en prison. Et il été libéré de manière extraordinaire. C’est quelqu’un qui a parlé à Macky et ce dernier a saisi sa justice qui a libéré me Amadou Sall.
Selon nos confrères de l’OBS, le bâtonnier de l’ordre des avocats, Me Ameth Bâ a sollicité auprès de Macky une clémence pour Me Sall. . Une demande acceptée par Macky Sall. Le parquet étant directement lié au ministère de la Justice, qui prend ses ordres à la présidence de la République, ne s’est pas opposé. La chambre présidée par le président de la Cour d’appel, Demba Kandji, ne s’est pas non plus opposée à la liberté provisoire de Me Sall
Les libéraux sont contents parce que leur frère militant a été libéré. Mais ils oublient tous que cela met en exergue un dysfonctionnement de la justice. On confond la clémence d’un tribunal à la clémence du Président de la République.
La Justice sa clémence et le Président a sa Grâce. Mais ans la libération de Amadou Sall, le bourreau est devenu le bienfaiteur. Et tout le monde est content. Même le PDS persécuté a applaudi…
Quelle Justice !
Mais aussi quelle opposition !
Mobel Sirah Ba pour xibaaru.com