La hausse du prix de la viande à Kolda sème la panique…Fermeture des dibiteries, pères de famille au chômage

xibaaru avait alerté les autorités compétentes sur la hausse du prix de la viande à Kolda. Et puisque rien n’a été fait pour arrêter cette hausse, les dibiteries ferment mettant au chômage des dizaines de personnes…Correspondance

KOLDA: Contre la cherté du prix de la viande; Les dibiteries baissent rideaux

Dans la capitale du Fouladou, les dibiteries ne fonctionnent  pas ces derniers jours. Les gérants de ces lieux de consommation sont en grève pour protester entre autres contre la cherté du prix de la viande au kilogramme, et aussi contre la rareté du bétail. Ici, ce sont les éleveurs qui ne sont plus dans le besoin de ventre leurs animaux en cette période où dit-on les greniers sont pleins, à côté de la commercialisation des noix d’acajou qui marche à merveille. Autant de facteurs qui expliquent quelque part l’absence du bétail dans les foirails, avec comme conséquence le prix élevé du kilogramme de la viande fixé aujourd’hui à 2500 f CFA avec os, contre 3000 f CFA sans os. Suffisant pour que les gérants des  dibiteries observent un arrêt du travail pour trois jours, au grand dam des adeptes de ces lieux de consommation fréquentés de jour comme de nuit.
ELHADJI MAEL COLY