La France vole au secours de son compatriote Karim Méissa Wade…

La recevabilité de la plainte de Karim Wade en France rendue publique par la chaîne française France 24 n’est pas une surprise. Tout Français victime d’une injustice dans n’importe quel pays du globe peut porter plainte auprès des tribunaux français pour réclamer justice. Et Karim Wade, Français de par sa mère, a porté plainte contre le Sénégal devant les juridictions de son pays pour réclamer justice.

C’est le contraire qui aurait surpris. La France ne pourra jamais refuser au citoyen français, Karim Wade, une plainte pour détention arbitraire dans un pays étranger : Les avocats sénégalais du Français Karim Wade, Me Seydou Diagne, Ciré Clédor Ly, El Hadji Amadou Sall et Cie avaient déposé une plainte à Paris auprès du tribunal de grande instance pour détention arbitraire. Ce, suite à l’avis du groupe de travail des Nations unies sur la détention arbitraire, qui avait confirmé son premier avis rendu public en avril 2015 et qui estime que la détention préventive de Karim Wade est arbitraire.

Karim Wade, Franco Sénégalais ?

Il jouit parfaitement bien de ses deux nationalités : quand c’est pour régner et jouir des attributs de la République, le sieur Karim Wade est Sénégalais. Et quand c’est pour se défendre et échapper aux conséquences néfastes de ses faits et gestes, Karim Wade est Français. Un manière bien particulière de vouloir rester impunis et de jouir pleinement des deux nationalités.

Foutaises !

Karim ne respecte ni le peuple sénégalais et encore moins sa patrie la France et ses ancêtres Gaulois. C’est Karim qui se dit être victime de Bolloré et de la France pour leur avoir tenu tête et refusé le contrat du Port qu’il a remis à Dubaï Port World ? Et aujourd’hui c’est vers cette même France qu’il se retourne pour réclamer justice…Et le pauvre peuple sénégalais dans tout ça ? Le tort de ce peuple est d’avoir accueilli son « fils » et « frère » à bras ouverts et qu’aujourd’hui ce dernier se réclame d’une autre nationalité, tout simplement parce qu’il a des problèmes. C’est comme si chaque Sénégalais pour échapper à la justice de son pays se réclamait de la Gambie ou du Mali.

Mobel Sirah Ba pour xibaaru.com

6 Comments

  1. Si ce mystérieux Mobel Sirah Ba était mon enfant, j´allais, soit lui flanquer une balle dans son crâne vide, ou me la serait simplement donnée, cette balle. Ce n´est pas ce stupide montage d´un nullard qui nous fera gober vos imbécilités, Mobel Sirah Ba (quelle honte d´avoir le même nom de famille que cet être misérable). Même en Occident émancipé, un enfant porte toujours le nom du père légitime ou adoptif. À moins que les parents s´entendent sur un double nom (ce qui est extrêmement rare).

    Comme ce minable Mobel Sirah Ba a choisi le mercenariat qui vit de déchets à la place de la dignité patriotique, laissons le faire et poursuivons notre patriotique combat.

    VIVE KARIM MEÏSSA WADE FUTUR PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DU SÉNÉGAL!

    À MORT LES MERCENAIRES DE LA PLUME!

  2. Ce sira ba de la trempe de latif Coulibaly. De vrai morpion (poux du pubis) de vrai lâché et pas de courage..
    Mais Karim continuera de marcher sur eux.

  3. Ne pas occulter l’histoire en feignant d’oublier que la première plainte a été celle de Macky Sall contre Karim, en France. Elle a été classée sans suite par le tribunal de Paris. Le ministre Sidiki Kaba avait annoncé une deuxième plainte qui n’a pas eu lieu.
    Et ne surtout pas oublier que le point départ de Macky pour aboutir à la présidence du Sénégal a été la légion d’honneur française de 2008. A toute fin utile. la souveraineté du Sénégal ne se fera pas avec Macky.

  4. Je ne comprends pas le sens de cet article. Est-ce que, l’auteur de cet article suggère que Karime doit accepter son sort et purger 6 ans et se débrouiller pour payer une amende exorbitante quitte à s’endetter à vie sans pouvoir le payer avant sa mort. Le tout sur la base d’accusations fausses. Karime doit accepter les décisions d’un pays dont le pouvoir judiciaire a choisi délibérément de se plier devant l’exécutif pour des raisons bassement matérielles. En condamnant Karime tout en sachant son innocence ils bénéficieront d’avantage pécuniaires mais aussi d’avantage dans leur petite carrière personnelle. Quand on est dans un pays dont la justice est à ce niveau ce serait impardonnable de rester passif et de confier son sort à Dieu. Ce serait le signe d’une soumission. Pour vouloir diriger un pays il faut de la combattivité. Il est donc recommandé d’agir et de porter cette affaire à l’ONU, à la Cedeao, au TPI et dans toutes les instances nationales et internationales où le droit sera dit en toute indépendance. D’ailleurs si le gouvernement avait choisi dès le début de passer par le TPI comme dans le cas de Gbagbo, Karime serait libre depuis belle lurette. Les juges de la TPI sont des professionnels choisis pour leur compétence et leur intégrité.
    Les avocats de Maky étaient au courant de la décision de la juge française de considérer recevable la plainte de Karime et des risques encourus sur leur crédibilité et celle du Sénégal. C’est ce qui explique leur déplacement incongru à Paris pour une conférence de presse maladroite qui n’a convaincue personne.
    Soyons sérieux laissons de côté ce patriotisme absurde que l’on brandit pour n’importe quoi.
    Dans ce cas Maky devait refuser de juger Hussen Habré qui est un tchadien suite à l’ultimatum humiliant de la Belgique qui est une ex puissance coloniale européenne???

  5. Certains journalistes ont un triste sort de… journaliste. Est-il trop tard pour eux de changer de métier avant que le métier ne les change ?

  6. Lorsque macky à porté plainte contre karim en france qui à élevé la voix personne? Aujourd’hui qu’ils sont dans le pétrin ils ralent. Comment un président peut il porter son compatriote ailleurs qu’au Senegal.

Les commentaires sont fermés.