La folle rumeur sur la libération de Karim Wade…

Karim a un pied hors de la prison de Rebeuss. Et cela, plus personne n’en disconvient désormais. Mais cette situation nourrit toutes sortes de supputations et les rumeurs les plus folles circulent quant à l’élargissement de prison de fils de l’ancien président de la République. Hier, une folle rumeur qui a d’ailleurs embarqué le site xibaaru, circulait sur la libération de Karim Wade. En effet, aux environs de 23 heures, les partisans de l’ancien ministre du Ciel, de la Terre, ont rappliqué devant la prison de Rebeuss, attendant de voir Karim Wade franchir les portes de la maison d’arrêt. Parce que justement, une rumeur avait couru comme quoi il allait sortir de prison vers les coups de minuit.

Ainsi, beaucoup de « Karimistes », une cinquantaine au total, se sont massés devant la prison de Rebeuss. Mais l’attente fut vaine. Car il n’y a pas eu l’ombre d’un Karim jusqu’à 1 heure du matin. Et les souteneurs de l’ancien ministre d’Etat de se résoudre à vider les lieux et à rentrer chez eux. Nombre parmi eux pensent que les autorités jouent avec leurs nerfs et qu’elles veulent effectivement libérer le candidat du Pds à la Présidentielle de 2019, mais qu’elles ne veulent pas le faire à une heure qui lui permettrait de s’offrir un bain de foule et une sortie triomphale de la prison. Quant à Johnny Ba, membre du Comité directeur du Pds, l’un des rares à avoir pu entrer dans la nuit dans la prison, il a été interpellé par nos confrères du Pop, lorsqu’il est ressorti. Et voilà ce qu’il a balancé au sujet de la sortie nocturne de Karim Wade :

« C’est une fausse information. Il n’en est rien pour le moment. Nous sommes là pour demander aux militants de rentrer chez eux», a dit l’homme qui était encore détenu aux côtés de Karim Wade, à Rebeuss, il y a à peine quelques mois. Il faut noter que Me Madické Niang a envoyé sur place une délégation comprenant de jeunes responsables du parti dont Victor Diouf du Meel pour dire aux karimistes de partir, parce qu’il ne sortait pas. Mais l’on s’interroge sur cette affaire, car sur place, il y avait aussi deux éminents membres du Pds, à savoir l’administrateur du PDS, Abdoulaye Faye et Ameth Fall Braya. Egalement, quelques militants étaient rassemblés aux environs de 1 heure du matin devant le domicile de la famille Wade, au Point E. Ils disaient attendre sur place Karim Wade, qui devait y faire un crochet à sa sortie de prison, avant de faire cap dans la nuit sur Touba où il devait être reçu au petit matin par son guide, le Khalife général des mourides. Mais tout ça, jusqu’à preuve du contraire, c’est bien du domaine de la rumeur. Affaire à suivre donc…