La Dynastie Ndour supplante les Faye-Sall…You, ses frères, ses sœurs, sa télé, sa radio, son journal…Les PATRONS

Ils jugent, ils insultent et font des règlements de comptes personnels à travers leur plateau de télévision. Cet homme tristement célèbre co-débatteur de l’émission « Jakaarlo », Birima a retenu mon attention. Il s’en prend toujours à Karim Wade. Ce que je trouve lâche car ce dernier n’est pas en mesure de réagir et celui qu’il défend aujourd’hui au détriment du fils de Wade, était bien le boy de ce dernier.
En effet, la télévision futurs média du maître chanteur Youssou Ndour roule pour le Macky. Il n’y a aucun mystère à cela. Monsieur Ndour a échangé son titre de roi amplement mérité contre celui d’une piètre nomination au poste de ministre, avant d’être rétrogradé ministre conseiller. Peu importe le titre, l’essentiel pour le natif de Médina, c’est d’être dans la sphère présidentielle pour en tirer le maximum de profits. Le président Sall est un vrai complexé devant des gens comme Youssou Ndour. Ce dernier a toutes les faveurs du Macky. La logique voudrait bien qu’il défende les intérêts des revanchards. Nous lui concédons ce droit. Nous n’avons rien à dire sur cela. Mais ce que nous ne pouvons pas concevoir, c’est le fait de se servir de sa télé pour brocarder des adversaires politiques ou pour régler des comptes personnels ou familiaux. La famille Ndour est aussi encombrante que celle des Faye et Sall dans les affaires de la République. Ce que Youssou Ndour n’a jamais pu avoir du temps de Wade à cause de Karim et qu’il n’a jamais su le lui pardonner, sont ces privilèges acquis par le chantage sous régime actuel. La Crei a de beaux jours devant elle, car la traque des biens mal acquis, cédera bien sa place à celle des avantages malhonnêtement acquis. Et malheureusement notre maître chanteur national y répondra le premier. La dernière preuve en date, c’est la tournée politique dite citoyenne organisée par le ministère de la jeunesse. Une tournée durant laquelle l’artiste maître chanteur a utilisé sa ruse et son savoir-faire pour le compte du Macky. Rien n’est gratuit venant de Youssou Ndour. La mort de son beau-frère, le mari de Ngoné devrait passer inaperçue si celle de vieux Sing et Doudou Ndiaye n’était pas survenue presque au même moment. La récupération personnelle faite par notre artiste préféré à ces douloureux événements est simplement grotesque. Il a drainé notre président partout en utilisant les caméras de sa télévision. Le paradoxe dans cette promenade avec le chef, c’est l’étape de chez La veuve, où on a vu son frangin (Boubacar) prendre la parole devant le président….. . Je ne sais pas si les gens ont fait bien attention, mais Bouba Ndour a rejoint le camp de cet énergumène de Birima, avec qui il partage le plateau de cette émission de borne fontaine dite « Jakaarlo ». Bouba Ndour est devenu subitement docile à l’égard du régime. Les raisons n’échappent à personne! Il s’est fait enrôlé dans le Macky lors de son face-à-face avec le chef. C’est la raison pour laquelle les émissions et programmes dont il est le premier responsable militent tous en faveur du Macky. C’est sûr que la racine du mal (Racine Talla) de notre télé nationale viendra en de meilleurs sentiments et le laissera désormais apparaître sur les écrans de la Rts. A propos l’acte le plus ignoble de l’histoire de la Rts vient d’être posé par ce valet du Macky c’est sans doute la révocation d’une animatrice aussi talentueuse que (j’ai oublié son nom, Fatou …?) juste pour avoir dit du bien sur madame Mimi Touré, ancien premier ministre et toujours proche collaboratrice du chef, elle est envoyée spéciale après tout! D’ailleurs je ne comprends toujours pas pourquoi Mimi Touré a laissé passer cette injustice sans la dénoncer et remettre cette mère de famille dans ses fonctions.
Tous les animateurs de nos télés bidon versent dans le « Mbaye mbayane ». Le plus choquant et tout de même très inattendu de son auteur, nous vient du très talentueux Koutia. C’est ce qu’on appelle « door marteau » dans leur jargon. En réalité, si parmi les patrons de presse au Sénégal, Bougane Gueye semble être l’exception, il n’en est pas cependant de même pour ses animateurs. Ce n’est pas gratuit qu’on parle de télé gueweuls yi (la télé des griots) pour nommer la Sen tv. Je n’ai rien contre les gueweuls, c’est juste qu’ils sont fiers d’appartenir à la cour !! Ces pauvres animateurs passent la plupart de leur temps d’antenne à quémander sans scrupule !
Bref, je ne saurai terminer sans dénoncer vigoureusement les responsables des chaînes de télé. En effet, lors des trois jours de deuil national décrété par le chef du Macky. Pour nous autres sénégalais de l’extérieur, ces trois jours de deuil sont passés inaperçus. Car les télévisions qui devaient nous les faire vivre n’ont rien changé dans le déroulement de leurs programmes habituels. (DJ Boubs dans Dakar ne dort pas, l’accueil de nos braves lionnes qui sans gros moyens, sont parvenues à leur exploit sous la houlette d’un excellent entraîneur). Ce qui n’est pas le cas lors du décès des deux grands griots. Cette année, des sénégalais et pas des moindres sont sauvagement assassinés à la Mecque. Ces derniers méritent plus qu’une simple mise en berne du drapeau national. Comme le président Macky Sall aime la récupération, c’est le moment d’aller visiter chacune des familles éplorées et partager avec elles, ces pénibles événements occasionnés par les caprices d’un jeune « prince » saoudien. C’est difficilement que j »admette d’ailleurs qu’on me parle de Roi et de prince à la Mecque surtout au moment de s’acquitter des obligations du hadj.
Enfin pour terminer, j’invite les structures en charge de la réglementation du contenu des programmes de radio et télévision, d’être plus regardants et plus coercitifs à l’endroit de ceux qui pervertissent notre jeunesse et de surcroît se servent de leur plateau pour débiter des sornettes sur d’honnêtes citoyens qui ne soient pas en mesure de leur apporter la réplique.
Madère fall
CPASA
USA.

1 Comment

  1. Dieu est juste. Les sénégalais payeront très chers leur ingratitude envers WADE le meilleur président de tous les temps que le Sénégal n’a jamais connu.

Les commentaires sont fermés.